Ecomnews - Adds
La Région Nouvelle-Aquitaine signe les contrats des Territoires d'Industrie pour le développement des territoires
Par Guillaume Ptak publié le 28 JAN 2020 à 09:36
Le Président de la Région Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset et la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'économie Agnès Pannier-Runacher étaient réunis à l'Hôtel de Région pour signer les 14 contrats de Territoires d'Industrie.

Dévoilé fin 2018, le dispositif des Territoires d'Industrie vise à accompagner le développement des territoires à forte dimension industrielle à travers l'investissement et une gestion décentralisée. Le programme dispose d'un milliard d'euros de financement, et concerne 144 territoires, dont 14 en Nouvelle-Aquitaine.

Ciblage et gestion décentralisée

Ce dispositif repose sur deux principes majeurs, celui du ciblage de précision, visant à soutenir directement les entreprises sur chacun des territoires identifiés, et celui d'une gestion décentralisée : les projets sont d'abord proposés et construits par les acteurs du territoire : industriels, maires et présidents des intercommunalités.

Au niveau de chaque territoire, la contractualisation est ainsi pilotée par un binôme, constitué d'un élu local et d'un industriel référent, et d'un comité du projet.

?id=mE9coKWUbITIjqTy8yas0EaEL76mw3bO

14 territoires concernés en Nouvelle-Aquitaine


En Nouvelle-Aquitaine, le dispositif concerne les 14 territoires suivants : Adour Landes Océanes, Bassin de Brive-Périgord, Grand Angoulême / Grand Cognac / Rouillacais / La Rochefoucauld – Porte du Périgord, Grand Châtellerault, Grand-Libournais, Interdépartemental Dordogne / Haute-Vienne, Lacq-Pau Tarbes, Limoges Métropole – ELAN, Niortais – Haut Val de Sèvre, Nord Poitou, Pays Basque, Rochefort Royan Marennes d'Oléron, Sud et Ouest Creuse, Val de Garonne.

?id=DPpCdPKyIDoPBuJNGqMwhoeyYovrJ5KI

1 milliard d'euros de financement


Le programme Territoires d'industrie s'y inscrit dans la continuité de l'action de la Région en soutien des entreprises industrielles : plus de 620 entreprises y ont ainsi été accompagnées de 2017 à 2019, avec un soutien s'élevant à 78 millions d'euros, principalement consacré à l'aide aux investissements, au soutien aux projets innovants et à la formation des salariés.

« Ce dispositif va nous donner des moyens supplémentaires pour poursuivre notre action, assure Alain Rousset. Suite à la loi NOTRe, les départements ont cédé leur responsabilité économique à la Région, ce qui fait qu'il manque 900 millions d'euros pour les PME et entreprises. C'est donc un appui bienvenu. »

La Région propose ses propres dispositifs sur la base des règlements d'intervention existants, afin de répondre aux projets structurés autour de 4 thèmes : attirer, recruter, innover et simplifier. Les outils de l'Etat et de ses opérateurs, tels que la Banque des territoires, Bpifrance ou le Pôle Emploi seront également mis à la disposition des territoires.

« L'industrie doit être réconciliée avec le social, c'est une des réponses aux déséquilibres auxquels nous faisons face sur les territoires, a rappelé Agnès Pannier-Runacher. L'industrie crée de la richesse, crée de l'emploi, et aujourd'hui nous avons les moyens de la redévelopper. »

Ecomnews - Adds