Ecomnews - Adds
La Rochelle : Shark Robotics se mobilise contre le Covid-19 en créant deux robots dédiés à la décontamination
Par Robert Fages publié le 03 AVR 2020 à 08:56
L’objectif est de décontaminer les espaces de vie en luttant contre la propagation du virus a l’aide de solutions désinfectantes

Alors que de nombreuses études scientifiques ont démontré que le Covid-19 pouvait rester sur les surfaces de plusieurs heures à 17 jours, Shark Robotics, installée à La Rochelle en Charente-Maritime, spécialiste français de la robotique terrestre, a décidé de répondre à cette problématique en créant deux robots : le Rhyno protect et l’AGV décontamination.

Radiommandés, ces robots sont en mesure de micro-pulvériser des solutions désinfectantes 20 000 m2 de surface en 3 heures pour lutter contre le virus sans exposer les humains.

« En observant la propagation de l’épidémie de Covid-19 à travers le monde, nous nous sommes dits qu'il fallait réagir en trouvant une solution utile immédiatement plutôt que de subir la crise », affirment Jean-Jacques Topalian et Cyril Kabarra, co-fondateurs de Shark Robotics.

Ils ajoutent : « La décontamination des espaces de vies est une méthode très répandue dans les pays d’Asie du Sud-Est pour lutter contre la propagation du virus. Elle s’avère pertinente pour des lieux comme les hôpitaux, les trains, les métros, les aéroports et les bâtiments publics, au moment de la propagation de l’épidémie pour éviter qu’elle ne s’intensifie, et, dans un second temps, pour rendre de nouveau possible la fréquentation de ces espaces lors du retour à la normale, au moment où l’épidémie sera endiguée. Notre objectif est d’apporter une solution robotique à une crise sanitaire qui permet d’éloigner l’Homme du risque ».

Plateforme chenillée robotique modulable, le Rhyno Protect décontamination combine en réalité 4 robots en un seul grâce à un module standard et de trois modules optionnels.

Le module standard permet de décontaminer à distance des lieux infectés via un réservoir de 50 L relié à des buses haute pression qui diffusent tout type de produits désinfectants.

Le robot est capable de décontaminer jusqu'à 20 000 m2 en 3 heures, soit 2m par seconde en pulvérisation. Ainsi, pour les zones confinées telles que les hôpitaux, il est possible de changer le module standard de décontamination par l’option épuration de l’air.

Son objectif est d’éliminer jusqu'à 99,99% des micro-organismes pathogènes en suspension, grâce à une lampe UV-C.

Multi-usages, le robot peut également transporter du matériel médical, des vivres ou de l'eau grâce à l’option panière de rangement, et aussi transporter des personnes affaiblies grâce à l’option porte-brancard.

Pour faciliter son utilisation, le robot a été conçu de telle sorte que ses modules soient interchangeables en moins de 30 secondes par un seul opérateur et sans outil.

Conçu sur roues, l’AGV décontamination est un robot plus discret, particulièrement adapté aux environnements indoors hautement fréquentés et encombrés comme les hôpitaux ou les laboratoires.

Tout comme le Rhyno Protect décontamination, il dispose d’un réservoir de 50 litres relié à des buses qui micro-pulvérisent le liquide désinfectant. Les robots Shark Robotics sont conçus et assemblés en France.

Créée en 2016, Shark Robotics conçoit et fabrique, intégralement à La Rochelle, des robots haut de gamme.

Elle intervient notamment dans les domaines de la sécurité, de la défense, de l’industrie, de l’énergie et du nucléaire.

Ecomnews - Adds