Ecomnews - Adds
Avignon : Un salon pour rendre les métiers du numérique accessibles à tous
Par nicolas francois publié le 29 NOV 2018 à 09:05
Le 23 novembre se tenait au Palais des papes à Avignon le 6ème Salon du numérique. Un évènement porté par l’Association Delta Numérique ADN qui a réuni entreprises du secteur et professionnels de l’emploi autour d’un objectif : relever les besoins de la filière et les recrutements des entreprises.

Stands, conférences, tables rondes et workshops, tel était le programme de cette 6ème édition à l’initiative de l’Association Delta Numérique (ADN) dont l’ambition est de promouvoir les talents du territoire vauclusien en lien avec le numérique.

« L’un des principaux objectifs de l’ADN est de mettre en évidence les besoins des entreprises sur les nouveaux métiers issus du numérique, résume son président Laurent Henni. De nos jours, aucune société ne peut se passer de cet outil pour développer sa structure ».

Alors que le numérique est de plus en plus présent dans notre quotidien, pour une grande partie du public et notamment les personnes en recherche d’emploi, il est encore parfois difficile de discerner toutes les potentialités que peuvent offrir les métiers de la filière. C’est ce constat qui a poussé l’ADN à se rapprocher de Pôle Emploi pour officialiser un partenariat sur quatre années en vue de développer des solutions innovantes en faveur du numérique. « La signature de cette convention va permettre de faire ressortir tous les besoins des entreprises sur le territoire pour déceler les formations adaptées », explique le président de l’ADN.

?id=BcHICfH9qSFw1Viygz3Ek0r9YROa5NQ5

Miser sur les compétences des candidats

De son côté, Pôle Emploi souhaite sortir du recrutement traditionnel sur simple CV en mettant l’accent sur une politique de recrutement par simulation qui valorise davantage les compétences.

« L’idée est de travailler en portefeuille de compétences, souligne Michel Ciocci, directeur territorial de Pôle Emploi Vaucluse. On va repérer les compétences demandées et miser davantage sur les aptitudes du candidat pour le poste recherché et sa motivation plutôt que son expérience dans une branche identique. Les métiers du numérique évoluent si rapidement qu’il faut raisonner en terme de transversalité des compétences. Aujourd’hui, on ne peut plus réfléchir de façon cloisonnée car les jobs sont de moins en moins cloisonnés ».

Des compétences transversales recherchées par les entreprises qui doivent, elles-mêmes, repenser leurs stratégies en matière de transformation digitale si elles veulent perdurer dans un monde de plus en plus connecté.

Ecomnews - Adds