Ecomnews - Adds
Sophia Antipolis : Le Business Pôle fête 5 ans de succès et d’innovation
Par Olivia Oreggia publié le 30 SEPT 2017 à 09:20
Abritant pépinière d’entreprises innovantes, espaces de coworking et d’animation, incubateurs, pôles de compétitivité, bureaux de la CCI Côte d’Azur ou de la French Tech, le lieu est devenu incontournable dans l’écosystème sophipolitain. 51 startups y ont été accompagnées depuis sa création par la CASA en 2012, et 360 emplois créés ! Et ce n’est pas près de s’arrêter : un Business Pôle 2 est prêt à éclore alors qu’un Business Pôle 2.0 sortira de terre à l’horizon 2020.

« Le Business Pôle est la maison de Sophia », explique Jean Léonetti. Devant l’audience réunie ce vendredi pour fêter cet 5e anniversaire, le Président de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis poursuit : « 5 ans après, on a l’impression que ça a toujours existé et en même temps, que ça vient de se créer. C’est là comme une évidence. Et ça, c’est une victoire. »

Au départ, il s’agissait de créer une pépinière d’entreprises innovantes. Il n’y en avait pas au sein de la Technopole.

« D’un projet de 500m2, on est arrivé rapidement à 4.000m2. La superficie est importante mais pas essentielle », nous confie Jean-Marie Audoli, Directeur des lieux et Directeur de l'hébergement et de l'accompagnement des entreprises innovantes de la CASA (incluant Starteo à Châteauneuf de Grasse).

« Ce qu’il faut retenir, c’est la spontanéité avec laquelle nos partenaires, incubateurs, pôles de compétitivité, Chambre de Commerce, ont suivi la CASA. Il y avait une telle volonté qui existait déjà sur Sophia Antipolis, que les choses se sont mises en place presque naturellement. C’était déjà une manière de mutualiser les efforts, les aspects financiers et surtout de créer un écosystème performant qui permettait aux startups de se développer très rapidement, harmonieusement avec des taux de survie important (plus de 80%, ndlr). »

Sur 51 startups accompagnées, le Business Pôle a vu naître de belles réussites à l’instar de Wildmoka, Option Way ou Teach on Mars. 19 sont actuellement hébergées (Key Infuser, Objeos…). 361 emplois ont été créés en 5 ans.

D’autres besoins sont apparus, comme le « soft landing », à traduire par « atterrissage en douceur », dont profitent de grands groupes comme l’équipementier automobile italien Magnetti Marelli ou le français Oberthur. Ils peuvent, sans perdre de temps, y installer leur centre de R&D en attendant de boucler leur recrutement ou de trouver dess locaux.

« C’est une forte valeur ajoutée », explique encore Jean-Marie Audoli. « Ils créent une émulation avec les startups présentes et créent de la dynamique qui, dans le temps, se transforme en nouveaux brevets, en nouveaux emplois qui font le succès de Sophia. » 7 entreprises en ont ainsi profité.

« La confiance est revenue, les entreprises ont repris confiance à Sophia Antipolis. C’est là que ça se passe et le Business Pôle est l’incarnation de cette réussite », confirme Jean Leonetti.

Businesspole-photogroupe

De gauche à droite: Jean-Marie Audoli, Directeur du Business Pôle; Jean Leonetti, Président de la CASA; Jean-Pierre Savarino, Président de la CCI Nice Côte d'Azur; Jean-Pierre Mascarelli, vice-Président de la CASA; Marc Daunis, vice-Président de la CASA dél. à la Technopole; Christophe Etoré, maire de Valbonne; ALexandre Follot, Directeur général du Symisa

Quel avenir pour le Business Pôle ?

A l’image de Sophia, le Business Pole se développe. D’abord dans un bâtiment flambant neuf juste à côté. Il gagnera presque 1.000m2 supplémentaires dans ce Business Pôle 2Bosch s’est définitivement installé. Tout comme le SICTIAM, depuis peu. Le Syndicat Intercommunal des Collectivités Territoriales Informatisées des Alpes-Maritimes, se veut une porte d’entrée à la transformation numérique des collectivités locales et territoriales.

Business Pôle 2, à ne pas confondre avec le Business Pole 2.0. Un projet bien plus important encore prévu pour 2020. D’ici là, la Technopole de Sophia Antipolis aura, quant à elle, fêté ses 50 ans !

Sont présents au Business Pôle :

  • les incubateurs Paca Est et Telecom Paris Tech
  • les Pôles de Compétitivité Solutions Communicantes Sécurisées (SCS) et Safe Cluster
  • Telecom Valley, association animatrice du numérique azuréen depuis 25 ans
  • le SYMISA (Syndicat Mixte de Sophia Antipolis)
  • la Direction Appui aux Entreprises & au Territoire de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur
  • la French Tech Côte d'Azur depuis peu (avec un 2e bureau au CEEI à Nice)
  • l'ARII, l’Agence Régionale pour l’Innovation et l’Internationalisation des entreprises
  • le CARMA, Centre d'Animation Régional en Matériaux Avancés
  • la plateforme IASA, Initiative Agglomération Sophia Antipolis

Ecomnews - Adds