Ecomnews - Adds
Tarascon : Rénovation urbaine, le comité d’engagement régional ANRU donne son feu vert !
Par Denys Bédarride publié le 09 NOV 2020 à 09:52
Suite à la présentation du projet de rénovation urbaine du quartier centre historique Ferrages à Tarascon par le président de la communauté d’agglomération ACCM, Patrick de Carolis, le maire de Tarascon, Lucien Limousin, et Sophie Aspord, présidente de la SAMPA, le comité d'engagement régional de l’ANRU, instance d’instruction et de validation des projets, vient de donner un avis favorable.

Pour rappel, l'objectif de la rénovation urbaine est de transformer les quartiers présentant des fragilités et des difficultés socio-économiques. Ces quartiers sont appelés QPV (Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville).

Cette transformation passe par diverses actions sur les logements, les équipements publics et les aménagements urbains. C’est un véritable levier pour la cohésion sociale des territoires.

La convention NPNRU de Tarascon sera signée en début d'année, elle va permettre de mobiliser 14.5 millions d'euros d'investissements pour rénover le quartier des Ferrages pendant plusieurs années. Le programme de rénovation prévoit entre autres de moderniser et faire évoluer les équipements publics, école Jean Macé et la salle André Malraux, d’agir sur l’habitat et de requalifier les espaces publics.

Les habitants seront invités à participer activement à toutes les étapes de la démarche. Cette participation est une condition indispensable à la bonne réussite de cette transformation urbaine et sociale du quartier.

Le financement de ce chantier important bénéficie d’une participation croisée entre l’agence nationale de la rénovation urbaine, la Région, le département, la ville de Tarascon, la communauté d’agglomération ACCM, la Sampa, la Caisse des Dépôts et Consignations, et Action Logement.

Pour Patrick de Carolis : « Cette validation par le comité d’engagement régional ANRU est le résultat d’un travail collectif de qualité avec la ville de Tarascon et les partenaires locaux, elle marque une étape importante pour le territoire qui devra défendre prochainement un autre projet ANRU au titre de la politique de la Ville, celui du quartier de Barriol à Arles qui a pris trop de retard ces dernières années. »

Ecomnews - Adds