Ecomnews - Adds
Toulouse : Comment l' Agefiph accompagne les personnes en situation de handicap dans leur projet professionnel ?
Par Guillaume Bernard publié le 04 MARS 2019 à 13:00
L’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés) organisait le 22 février un atelier du Réseau des Référents Handicaps au sein de l’Université Toulouse III. L’occasion pour de nombreux référents handicaps de diverses entreprises d’Occitanie de partager leur expérience.

?id=KlWWTBo9zZoU9ga67E4PjN1CC9ZxmPdTCentrée sur l'inclusion de jeunes étudiants par le biais de l’alternance, cette journée s’est déroulée en abordant différents aspects de la question autour de référents et d'entreprises.

Les Référents ont tout d’abord évoqué les sujets de la réforme de la formation professionnelle et ses impacts pour les entreprises mais aussi les facteurs clés de succès d'un parcours en alternance pour une personne en situation ou encore les relations avec écoles : comment trouver des candidats en situation de handicap et construire un projet.

Christophe Chappat, référent handicap chez Sopra-Stéria explique comment son entreprise a récemment accueillie une personne atteinte d’un syndrome d’autisme asperger :

Il a fallu définir le projet en capacité de l’accueillir mais aussi le manager adéquat et surtout sensibiliser l’équipe, leur expliquer ce qu’est l’autisme. Enfin la personne a elle-même expliqué comment elle se comportait. Aujourd’hui tout se passe très bien.

Christel Chappat, référente handicap chez Altran confirme : “accueillir des personnes qui ont su surmonter les expériences de la vie enrichit forcément une équipe.

?id=yUwsYGaOxABvWuR1aPnUqm3HRLLiM2zK

La journée a également été l’occasion pour les établissement de formation, tel que l’Université Toulouse III de s’exprimer.

Au sein de l’université nous avons le dispositif “Apipesh”(Accompagnement Personnalisé vers l'Insertion Professionnelle des Personnes en Situation de Handicap), qui met en relation étudiant et entreprise et permet de tisser un réseau.

Les étudiants en situation de handicap souvent très réservés, n’osent pas parler de leurs compétences et aller vers les entreprises, au sein de l’université nous essayons donc de multiplier les rencontres et de signer des partenariats avec les entreprises.”

D’après les chiffres de l’Agefiph : fin juin 2018, plus de 56 000 demandeurs d'emploi handicapés (DEBOE) sont inscrits à Pôle emploi, représentant 10,1% de l'ensemble des demandeurs d'emploi dans la région, variant de 7,9% dans l'Hérault à 15,5% dans le Gers.

Ecomnews - Adds