Ecomnews - Adds
Tramway à Nice : Une 3ème ligne pour développer l’attractivité à l’ouest de la ville
Par Olivia Oreggia publié le 08 OCT 2018 à 09:00
Le développement économique de la ville se dessine résolument à l’ouest, au sein de la métropole Nice Côte d’Azur. Alors que la ligne 2 n’est pas encore achevée (seul un tronçon est en service), la troisième ligne du tramway se construit en parallèle. Elle reliera l’aéroport au quartier de Saint-Isidore, en irriguant la technopole Nice Méridia, le stade Allianz Riviera et le futur quartier bâti autour du projet Ikea. Le point sur le chantier avec Christian Estrosi.

Le Maire de Nice et Président de la Métropole l’assure : « Si IBM, Cisco, EDF, Bosch, Allianz et son accélérateur ou encore toutes les startups s’installent ici, au cœur de Nice Méridia, c’est parce que nous avons donné à ce territoire une attractivité sans précédent ».

Au sein de l’opération d’intérêt national (OIN) Eco-Vallée, c’est comme une nouvelle ville qui se construit, là où il n’y avait que des champs ou presque. Une sorte de Nice 2.0 qui voit sortir des tours d’habitation, des immeubles de bureaux, des commerces…

Cette 3e ligne de tram y est présentée comme le trait d’union indispensable au sein de ce nouveau schéma. Fin 2019, elle reliera l’aéroport et son terminus, le quartier Saint-Isidore, en 16 minutes à peine (sur 7 kilomètres et 11 stations).

?id=xKn6qjU6AqS5aVljaFnH9pgRzsnCmLid

A l’horizon 2026, elle devrait desservir dans ces quartiers flambants neufs plus de 11.000 habitants, 5.400 logements, 25.000 emplois.

Ce chantier est mené en parallèle de celui de la ligne 2 qui connectera l’Ouest à l’Est de la cité azuréenne d’Ouest en Est, via son centre-ville, et à laquelle la ligne 3 sera reliée.

« Notre anticipation nous a permis d’économiser 26 millions d'euros », affirme Christian Estrosi. Cette ligne 3 prend place au milieu du boulevard Simone Veil. « Il s’agit du dernier grand boulevard aménagé à Nice. Il traverse la technopole de Nice Méridia et traversera le futur campus universitaire. C’est le lieu des startups, de l’innovation, de la recherche ainsi que de la mixité en matière de logement. Nous avons pensé la ville de demain comme malheureusement elle n’a pas été pensée pendant 70 ou 80 ans dans toutes les grandes villes de France ! Nous l’avions prévu lorsque nous avons décidé de planter le stade là. »

?id=1sZWIdsqdedgZ59eGwNyrkYlZ1YLMHlg

Et c’est littéralement au pied du stade, que sortira de terre un immense complexe autour d’un magasin Ikea nouvelle génération, entouré d’immeubles d’habitations et de bureaux ou encore des commerces. La première pierre doit en être officiellement posée le 26 octobre prochain.

Le tramway reliera également le futur pôle multimodal, « le plus grand d’Europe », souligne l’édile niçois, « avec sa station ferroviaire et sa grande gare routière juste à côté du 2e aéroport international de France. »

Mais l’histoire du tramway ne s’arrêtera pas là puisque son extension est d’ores et déjà prévue jusqu’à jusqu’à Cagnes-sur-mer, via Saint-Laurent-du-Var.

?id=9OV6wN5c9k7DJ3cK6iAuXNY7g3vAxwWY

Financement de la ligne 3 :

Montant global de l’opération : 56,82 M€ HT

Un projet subventionné à hauteur de 30,5 M€, dont 15 M€ de contribution de la Ville de Nice.

Le projet bénéficie actuellement de 8,65 M€ de subventions :

État : 3,48 M€,

Départemental des Alpes Maritimes : 3,47 M€,

Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur : 1,7 M€.

?id=mJS0nuL14PwEmk8MYXIjPSF2F8cZycRI

Ecomnews - Adds