Ecomnews - Adds
La Vallée de l’Hérault et la CCI s’engagent en faveur du développement économique du territoire
Par Redaction publié le 19 MAI 2022 à 09:00
Jean-François Soto, Président de la Communauté de communes Vallée de l’Hérault, et André Deljarry, président de la Chambre de commerce et d’industrie de l’Hérault ont signé à Gignac une convention cadre pour renforcer leurs collaborations. En quoi cette convention va permettre d’améliorer le développement économique du territoire et l’installation de nouvelles entreprises ? Reportage.

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de l’Hérault agit pour le soutien aux entreprises, le développement économique et l’attractivité du territoire.

« Le département de l’Hérault est l’un des départements les plus dynamiques de France en termes de création d’entreprises, nous avons passé le seuil des 90 000 entreprises sur le territoire ! » lance André Deljarry.

?id=W0zYCYqzEojdTBHWyf7ZTPucUYIYBbHa

La Communauté de communes Vallée de l’Hérault (CCVH), compétente en matière de développement économique, agit notamment pour dynamiser les cœurs de village et accompagner et valoriser le commerce local pour maintenir et développer une activité commerciale répondant aux attentes des habitants.

La CCVH et la CCI souhaitent renforcer leur collaboration en faveur du développement économique. Dans la recherche d’une meilleure coordination et un meilleur ciblage des besoins des entreprises, les partenaires ont donc décidé par cette convention de formaliser leur collaboration technique dans les trois domaines suivants :

  • Accompagnement et développement du commerce local : mise en place d’une permanence territoriale de la CCI pour l’accueil et l’accompagnement des porteurs de projet à Gignac.
  • Animation des entreprises et évènementiels : animation des associations de commerçants, organisation annuelle du prix de la TPE, mise en place de formations territoriales thématiques à la demande.
  • Études et observatoires : mise à disposition des fichiers des entreprises, fourniture annuelle d’un portrait de territoire regroupant des données socio-économiques, études sur les flux de consommation, réalisation d’enquêtes thématiques en fonction des besoins.

?id=GtjsVOdSuFhEfOP2NyfMDD2kg1iI0xeN

« La CCI Hérault est un facilitateur et un accompagnateur de territoire, elle doit être un appui avec des études précises qui permettent de définir des actions concrètes, efficaces et garantissant l’équilibre sur les territoire. » ajoute André Deljarry.

La CCVH verse à la CCI une participation financière de 10 000 euros pour la mise à disposition de l’étude sur les flux de consommation et de 600 € par an pour la contribution au prix de la TPE. À l’occasion de cette signature, la CCI a présenté aux maires de la vallée de l’Hérault et aux membres de la commission développement économique les résultats de l’étude de 2020 sur les comportements d’achats des habitants du territoire.

?id=C06XIOmKdFp8QfueRl8ufkIRpAntDO4S

L’activité commerciale en vallée de l’Hérault en hausse

La CCI de l’Hérault a présenté le 12 mai aux maires de la vallée de l’Hérault et aux membres de la commission développement économique les résultats de l’étude de 2020 sur les comportements d’achats des habitants, issus de l’enquête réalisée à l’échelle régionale (source : CCI Occitanie).

L’étude montre une forte progression du commerce de détail sur le territoire de la vallée de l’Hérault avec une augmentation remarquable du nombre de commerces dans tous les secteurs, une part significative du petit commerce et des circuits courts, et une réduction de l’évasion commerciale.

La vallée de l’Hérault comptait 330 commerces début 2022 contre 313 commerces en 2020 et 188 recensés lors de la précédente étude en 2015, soit une progression de 66% en 5 ans. Les secteurs en plus forte progression : hygiène, santé, beauté (+150%), auto-moto (+113%) et équipement de la personne (+112%).

?id=XhbWtkgjxq594tSDdLzNYnks9v6urp1t

Le total de consommation des 40 000 habitants du territoire représente 192 M€, dont 112 M€ dans l’alimentaire et 80 M€ dans les produits non-alimentaires. Le chiffre d'affaires du commerce de détail en vallée de l'Hérault représente lui 95 M€, soit à peu près la moitié de ces dépenses totales des ménages. Ce CA est à 82% réalisé dans l'alimentaire.

La grande distribution représente 67% de ce CA réalisé localement (contre 70% en moyenne dans l'Hérault), le petit commerce 23% et les marchés et circuits courts 8% (contre 6% en moyenne).

« Plus de services, plus de commerces, plus d’accès divers à toutes les formes de consommation que ce soit d’un point de vue alimentaire et non alimentaire. Les pôles d’attractivité que nous avons installé sur le territoire, combiné au plan pluri-annuel d’investissement et les budgets d’investissement des communes ont permis de gagner 10 points de fixation de la clientèle » estime Jean-François Soto

?id=u2cdRyaOdWIEQODb9MkXEYhHctbN8oFg

Les taux d'évasion commerciale (dépenses hors territoire incluant vente en ligne) sont de 35% pour l'alimentaire et de 83% en non-alimentaire contre 92% en 2015. L’évasion commerciale est donc en baisse grâce au développement, entre autres, de la zone de commerces et de services Cosmo à Gignac.

C’est le secteur de Clermont-L’Hérault qui capte la plus grande partie (50 M€) de cette évasion commerciale, que ce soit dans l’alimentaire et les produits non alimentaires, loin devant le secteur de Montpellier (13 M€) et la vente en ligne (11 M€). Mais, il faut noter la progression de la vente en ligne qui représente aujourd’hui 14% des achats de produits non-alimentaires.

« Il y a sur ce territoire encore des possibilités au niveau des terres pour y installer des entreprises et continuer de dynamiser la vallée de l’Hérault » a déclaré André Deljarry, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Hérault

Ecomnews - Adds