Ecomnews - Adds
Var : Comment empêcher le gaspillage vestimentaire tout en créant du lien social ? Zoom sur la plateforme Swap-Chic
Par Noémie Bouisset publié le 29 JUIL 2021 à 08:00
Consommer du local et éco-responsable. C’est l’objectif de « Swap-Chic », une plateforme de vide-dressing en circuit-court qui met en avant l’aspect social de l’échange de vêtements.



Swap-Chic a été fondé en 2020 à Gassin, dans le Var. Le but est de permettre aux adhérents de se rencontrer pour échanger ou vendre des vêtements. L’entreprise tente de s’inscrire dans un mode de consommation plus respectueux de l’environnement et qui pourrait davantage se développer dans les années à venir.

Comment fonctionne la plateforme ?

L’application web, gratuite, géolocalise les adhérents à l’aide de leur code postal afin qu’ils rencontrent d’autres membres à proximité pour échanger ou vendre des vêtements et accessoires. Une fois la prise de contact faite, les membres peuvent se rencontrer dans un lieu de leur choix afin de se remettre les produits en direct.

Une initiative qui nait surtout de l’urgence climatique, le textile étant de deuxième secteur le plus polluant dans le monde, derrière le pétrole. Selon l’ADEME, dans son rapport « La mode sans dessus dessous », l’industrie textile est également le troisième secteur le plus consommateur d’eau dans le monde. L’étude montre également qu’en 2013, chaque français achetait en moyenne 9,2 kg de textile et chaussures mais n’en triait que 3,2 kg.

L’achat d’occasion est une solution qui progresse depuis plusieurs années. La consommation de seconde main représente aujourd’hui six milliards d’euros. Elle a augmenté de 39 % en dix ans, et en 2020, 48 % des français avait acheté de l’occasion.

Un accent sur les rencontres

L’application Swap-Chic a vu le jour en mai 2020 et prend de plus en plus d’ampleur avec l’évolution de la conscience et des pratiques écologiques. Semblable à aux application d'achat de vêtements d’occasion entre particuliers, Vinted, la plateforme apporte sa touche : le social.

Les confinements et les mesures engagées afin de lutter contre la pandémie de coronavirus ont exacerbé un besoin de lien social. En avril 2020, 60 % des personnes éprouvait le besoin de rencontrer de nouvelles personnes, selon une étude menée par Once.

Swap-Chic tente de rassembler ces différents besoins en permettant aux personnes, notamment aux femmes à qui s’adresse principalement l’initiative, de rencontrer des membres avec des philosophies de consommation similaires. Soit en créant du lien social tout en incitant un mode de recyclage des vêtements en circuit-court.

Afin de se développer, l’entreprise est à la recherche d’investisseurs afin de créer une application IOS et Android et de structurer son activité davantage.

Ecomnews - Adds