#Actualite #Barcelone #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #International #Barcelone
Karl Demyttenaere
22 mai 2017 Dernière mise à jour le Lundi 22 Mai 2017 à 08:05

Depuis plusieurs semaines, de longues files de visiteurs attendant d’être contrôlés envahissent l’aéroport de Barcelone. Une situation explosive à la veille de la saison touristique que le gouvernement espagnol veut désamorcer avec de nouvelles mesur

Aeroport Barcelone

3h, c’est le temps d’attente que doivent affronter certains voyageurs à l’aéroport de Barcelone. En effet, le deuxième aéroport d’Espagne est saturé depuis l’entrée en vigueur en avril d’une réglementation européenne qui demande aux citoyens de l’UE de présenter leur passeport lorsqu’ils entrent ou sortent de l’espace Schengen (il suffisait auparavant d’une simple pièce d’identité).

Le préfet de Catalogne a lui même reconnu le 18 mai que « le nombre de policiers n’est pas suffisant ». L’objectif des autorités est de désamorcer cette situation explosive avant la haute saison touristique qui avance à grand pas. Ainsi, Madrid s’est engagé à augmenter l’effectif de l’aéroport de 50 agents et à acquérir 40 scanners de passeports pour écourter l’attente.

Le gouvernement régional indépendantiste de Catalogne a mis en cause Madrid, l’accusant de “saboter” la forte croissance du trafic aérien de l’aéroport pour qu’il ne fasse pas d’ombre à celui de Madrid-Barajas.

Une accusation dont s’est défendue le gouvernement espagnol en précisant qu’il s’agissait d’une réglementation européenne, destinée à lutter contre le retour en Europe de djihadistes partis en Syrie et Irak, touchant tous les aéroports d’Espagne. La croissance récente de la plateforme de Barcelone l’expose davantage à ce type de problème d’ordre logistique d’après Madrid.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *