#Actualite #AuvergneRhoneAlpes #Financement #Gastronomie #HauteSavoie #LaurentWauquiez #Lyon #Metiers #Partenariat #RegionAuvergneRhoneAlpes #AuvergneRhoneAlpes #HauteSavoie #Lyon
Denys Bédarride
16 février 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 16 Février 2022 à 09:02

Dans la continuité de la victoire française au Bocuse d’Or 2021 lors du SIRHA à Lyon, Laurent WAUQUIEZ a annoncé ce 10 février la création d’un Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche permettant aux profess

?id=FlMP3Mn3zPyhSQ6NaejyDKaOganV83qE

Lors de la présentation de la Team France au Bocuse d’Or 2021, emmenée par Davy TISSOT, Laurent WAUQUIEZ avait annoncé vouloir créer un « Clairefontaine » de la gastronomie.

Sur la base du constat que les compétiteurs français disposent de conditions de préparation largement inférieures à leurs concurrents étrangers, l’objectif de ce projet est d’offrir un cadre idéal à nos pépites tricolores en créant un centre spécifiquement dédié à la préparation de grands concours internationaux.

En partenariat avec l’Institut Paul Bocuse (69) et le Campus de Groisy (74), deux établissements emblématiques du savoir-faire gastronomique de notre territoire, la Région est fière d’annoncer la création d’un Centre d’excellence Auvergne-Rhône- Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche, qu’elle financera pour un montant global de 25 millions d’euros.

Concrètement, le Centre prendra la forme de deux campus. Le premier situé à Ecully, sur un site mitoyen de l’Institut Paul-Bocuse, sera destiné aux métiers de la cuisine et de la pâtisserie. Ce site comprendra deux bâtiments.

Le premier accueillera les cuisines, l’événementiel, la logistique et les bureaux. Le second abritera une résidence de 40 lits, une salle de sport, un bar et un restaurant.

Le second site prendra place sur le site du Campus de Groisy et sera consacré aux métiers de la boulangerie, boucherie, charcuterie, de traiteur, de primeur, de fromager et aux métiers de salle. Sa construction permettra l’aménagement de laboratoires, d’espaces de réception, de bureaux et d’hébergements.

La gouvernance du Centre sera assurée par une association conduite par l’Institut Paul Bocuse et le Campus de Groisy garantissant une gestion souple et un équilibre entre les deux structures.

De plus, un « Conseil d’orientation » sera mis en place, réunissant les acteurs publics, les professionnels du secteur et les deux porteurs de projet, pour définir le cadre stratégique et les orientations opérationnelles pour le Centre.

En accueillant les meilleurs talents de l’Hexagone, ce grand Centre d’excellence constituera une pépinière de futurs ambassadeurs des savoir-faire et de l’excellence de la gastronomie de notre pays.

Premier partenaire de la Team France au Bocuse d’Or 2021 (soutien à hauteur de 125 000 euros), Auvergne-Rhône-Alpes est fière de porter ce projet qui fait honneur à son statut de première région gastronomique de France (99 restaurants étoilés au Guide Michelin et 28 900 établissements dont 60% de restaurants traditionnels).

Auvergne-Rhône-Alpes est également la première région en productions sous signe officiel de qualité avec 189 productions labellisées (AOP, IGP, labels et bio).

En termes de capacité hôtelière, nous sommes la deuxième région française avec 145 000 salariés, 25 000 établissements hôteliers et plus de 24 millions de nuitées.

Concernant l’agriculture, 23% des exploitations agricoles de notre région pratiquent les circuits courts. En 2020, 6,6 millions d’euros du budget régional étaient consacrés aux circuits courts et locaux.

« Dans le monde entier, quand on pense à la France on a en tête la gastronomie. Nos traditions, nos savoir-faire, nos grands chefs, font rayonner notre pays à l’international. Et pourtant quand nos meilleurs talents se présentent à de grands concours internationaux, ils sont moins bien soutenus et encadrés que leurs concurrents. C’est impensable et ce n’est pas la hauteur de ce que les héritiers de Paul Bocuse et de Joël Robuchon sont en droit d’attendre.

En créant ce centre d’excellence, nous allons mettre sur pied un véritable Clairefontaine de la gastronomie permettant à nos chefs de se préparer et de s’entraîner dans les meilleures conditions. Quand nous avons évoqué ce projet avec Davy TISSOT, cela relevait pour moi de l’évidence que ce centre devait être implanté en Auvergne- Rhône-Alpes, la grande région de la gastronomie. Ce sera bientôt une réalité grâce au partenariat que nous avons noué avec l’Institut Paul Bocuse et le Campus de Groisy, deux institutions d’excellence de notre région.

C’est avec une immense fierté que nous lançons ce projet qui va nous permettre de porter haut la richesse de nos traditions et notre art de vivre » a déclaré Laurent WAUQUIEZ, le Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.