#AuvergneRhoneAlpes #FibreOptique #LaurentWauquiez #Numerique #RegionAuvergneRhoneAlpes #StephaniePernodBeaudon #Technologie #TresHautDebit #AuvergneRhoneAlpes
Denys Bédarride
11 août 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 11 Août 2022 à 07:08

La Région a acté sa participation de 53 millions d’euros, soit 50 % des crédits complémentaires nécessaires, pour la poursuite du déploiement du Très Haut Débit en Auvergne.

?id=BTtQmuHVPnq4ZUOWH13PStx4oZDcxsbZ

Lors de la dernière réunion de la régie Auvergne numérique, la Région, représentée par Stéphanie Pernod, première vice-présidente de la Région déléguée à l’économie, à la relocalisation, à la préférence régionale et au numérique, a acté la participation de la Région à hauteur de 50% des 106 millions d’euros complémentaires au programme d’investissement pour le déploiement du Très Haut Débit en Auvergne.

Concernant la répartition des financements, les 50% restants sont à la charge des Départements au prorata du nombre d’équipements à déployer sur leurs territoires respectifs.

Dans le grand plan de déploiement d’un réseau Très Haut Débit via la fibre en Auvergne, qui est en cours d’achèvement, la Région et les Départements ont en charge les zones rurales ou moins denses. Les opérateurs privés se sont, pour leur part, engagés à couvrir les agglomérations.

?id=p1rvvZeWYKFUgRSTQcCZOTHbAzGhg9rn

Couverture maximale en perspective

Le périmètre d’action du plan de déploiement représente, pour les collectivités, 520 000 locaux et bâtiments. D’ici fin 2022 et début 2023, ce seront 387 000 locaux qui pourront souscrire un abonnement à la fibre, soit près de 75% de couverture du territoire.

En actant un financement de 106 millions d’euros supplémentaires, l’objectif est de parvenir à équiper les 130 000 locaux restants et ainsi atteindre 100% de couverture de l’Auvergne d’ici 2025.

 

” La Région s’engage à hauteur de 53 millions d’euros pour que les territoires d’Auvergne aient accès à la fibre au plus tard en 2025 et au même titre que les grandes agglomérations. C’est une question de justice et un engagement tenu. “ précise Stéphanie Pernod, Vice-préisdente ay développement économique et au numérique. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.