#Barcelone #Catalogne #Espagne #International #ParlementDeCatalogne #Salon #VieDesEntreprises #Barcelone #Catalogne #Espagne
Denys Bédarride
24 janvier 2022 Dernière mise à jour le Lundi 24 Janvier 2022 à 08:01

La Foire internationale de Barcelone attend une année 2022 de grande activité avec l’organisation d'événements internationaux importants. L'institution réaffirme son rôle de moteur économique et social, ce qu'elle a déjà démontré au cours de cette année 2021 où, plutôt que la rentabilité, elle a privilégié la tenue de salons, bien qu'à plus petite échelle, et a mis le cap sur la prochain exercice, avec la prudence inhérente à une situation encore pandémique.

?id=mnnPLb5ZAgoLV5z7W7DGiO7FGYYmky3x

La Fira de Barcelona vise les 170 millions de chiffre d’affaires en 2022

Les perspectives 2022 ont été abordées lors de la dernière réunion du Conseil général de Fira, présidée par Ada Colau, la maire de Barcelone, et en présence de ses vice-présidents, Roger Torrent, ministre des Affaires et du Travail de la Generalitat, et Mònica Roca, présidente de la Chambre de Commerce de Barcelone.

Pau Relat, président du Conseil d’administration de l’institution, et Constantí Serrallonga, directeur général, ont également présenté les résultats économiques pour 2021 avec une activité concentrée dans la deuxième partie de l’année, en raison de l’impossibilité d’organiser des événements durant le premier semestre à cause du Covid-19.

Pau Relat a déclaré que « malgré la situation pandémique fluctuante, nous envisageons 2022 avec optimisme et prudence à la fois, confiants de pouvoir organiser le grand nombre d’événements prévus ».

Pour sa part, Constantí Serrallonga, le directeur général, a précisé que malgré le contexte défavorable « Fira a fait le choix de maintenir autant d’activité que possible au Parc des expositions afin de contribuer à la reprise économique ».

La Fira de Barcelona prévoit de clôturer l’année avec un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros.

Au total, les sites de Montjuïc et Gran Via ont accueilli plus d’une cinquantaine d’événements. Au détriment de l’évolution de la pandémie et de la normalisation progressive du calendrier des salons, l’institution prépare 2022, une année qui devrait accueillir quelques 80 événements nationaux et internationaux différents.

Parmi les temps forts, citons le MWC Barcelona, ​​le plus grand salon international de l’écosystème des communications mobiles,qui se déroulera fin février ; ISE, le salon professionnel le plus important de l’industrie audiovisuelle au monde ; Alimentaria & Hostelco, qui regroupe l’une des plus grandes offres de l’industrie agro-alimentaire en Europe et qui prévoit d’organiser un grand événement en mai, après avoir dû reporter l’édition prévue en 2021.

Fira prépare également d’autres salons professionnels importants dans le secteur de l’alimentation et des boissons, tels que la Semaine du vin de Barcelone et le Forum gastronomique de Barcelone, ainsi que d’autres secteurs industriels importants tels que l’emballage et l’impression graphique avec Hispack et Graphispag, Smart City Expo World Congress, in un événement de premier plan dans les solutions urbaines intelligentes et IOT Solutions World Congress dédié aux technologies de transformation de l’industrie.

Concernant son activité à l’étranger, Fira envisage, de co-organiser l’année prochaine Smart City Expo Latam à Mérida (Mexique) et Smart City Expo à Doha, Curitiba (Brésil) et Shanghai, et quatre événements à Cuba sur l’alimentation, la construction, les transports et les énergies renouvelables, ainsi que l’Expo Antad & Alimentaria Mexico, en plus de la gestion de deux sites en Chine et de la création d’un troisième.

Compte tenu de cette importante planification d’activité, mais avec la prudence requise par la situation sanitaire actuelle, la Fira de Barcelona s’est donné pour ambition d’atteindre en 2022 un chiffre d’affaires de plus de 170 millions d’euros.

Ainsi, la Fira s’est fixé pour objectif pour l’année prochaine de développer pleinement son rôle de moteur économique et social pour les entreprises, notamment les PME.

La FIRA génère un impact économique annuel de 4 710 millions d’euros, avec une valeur ajoutée brute équivalente à 1% du PIB catalan, 35 000 emplois et 971 millions d’euros de recettes fiscales, selon une étude menée par l’Institut d’économie de Barcelone de l’Université de Barcelone (UB).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.