#Bordeaux #Ecoles #Ecologie #Environnement #NouvelleAquitaine #TransitionEcologique #VieDesEntreprises #Bordeaux #NouvelleAquitaine
superadmin
14 décembre 2021 Dernière mise à jour le Mardi 14 Décembre 2021 à 08:12

Avec ce nouveau tour de table qui réunit des investisseurs engagés pour la transition énergétique, Sunbooster - la start-up bordelaise spécialiste de l’optimisation des systèmes photovoltaïques - entend poursuivre son développement pour l’optimisation des conditions de fonctionnement des centrales solaires.

?id=su1BDegoml4dU8gsYxqKSIBF1FzGQhZz

Sunbooster, co-fondée par Grégory Boutteau, Pierrick Morier (Président de Groupe Volta) et François Piot (Président de PAP Solar), vient d’accueillir à son capital trois investisseurs engagés. Expanso Capital (filiale d’investissement de la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes) auprès de laquelle Sunbooster avait déjà levé un million d’euros en 2019, Aquiti Gestion, acteur incontournable du Capital-Investissement en Nouvelle-Aquitaine et Alter Equity3P II, le pionnier français de l’investissement à impact.

Cette levée de fonds permettra de consolider l’innovation de rupture proposée par la start-up dans la chaîne de valeur de l’énergie solaire. En effet, Sunbooster est actuellement la seule entreprise française détentrice d’une technologie qui permet de créer une barrière de protection thermique des modules solaires, grâce à l’utilisation de l’eau de pluie.

Ce système qui permet d’améliorer d’environ 10% la performance électrique annuelle des panneaux, garantit également la pérennité de la centrale, sans risque de détérioration du matériel, ni danger pour les sites équipés.

Préalablement stockée dans une citerne, cette eau de pluie est pulsée dans la rampe située au faîtage des panneaux. En ruisselant sur le champ photovoltaïque, par écoulement laminaire, elle va immédiatement refroidir et nettoyer les modules.

Adrien Lebon, Aquiti Gestion, précise « Nous sommes heureux de rejoindre l’aventure Sunbooster qui contribue à répondre aux défis climatiques et énergétiques actuels en optimisant le rendement des centrales solaires grâce à une solution simple et propre de nettoyage des panneaux photovoltaïques basée sur les eaux de pluies ».

Même si le marché européen est estimé à 10 milliards d’euros, dont un milliard en France, il reste encore beaucoup d’installations à équiper.

Une première levée de fonds en 2019, a permis à Sunbooster de déployer la R&D, de recruter 7 collaborateurs et, grâce à l’efficacité de son procédé, de mettre en service plusieurs installations. La solution a aussi évolué, passant d’un système unique pour chaque centrale photovoltaïque à du sur-mesure basé sur un processus semi-industriel.

« Nous sommes fiers de renforcer notre soutien auprès de Sunbooster et de lui permettre d’envisager une accélération de son déploiement. Cette société répond à toutes nos attentes : un ancrage local fort doublé d’une forte ambition nationale et internationale, le tout dans une démarche résolument durable : production électrique décarbonée, optimisation de l’existant afin de préserver le foncier et démarche réellement écologique », analyse François Lafont, d’Expanso Capital.

Le système de refroidissement est dorénavant préparé et préassemblé dans ses locaux du Sud-Ouest, améliorant ainsi les procédures de pose et les délais d’installation.

Pour accélérer son déploiement, Sunbooster propose désormais des systèmes de kits prêts à poser, que ce soit pour les sites existants ou les centrales à construire.

L’entreprise cherche également à répondre aux demandes spécifiques selon le lieu d’installation des centrales – les conditions de chaleur extrême, et/ou l’exposition à des salissures importantes – conduisent à proposer des aménagements particuliers ; mais aussi à pouvoir s’adapter aux activités de ses clients (agriculture, industrie, etc.).

Par ailleurs, Sunbooster s’est conformée aux dispositifs préconisés par les services de lutte contre les incendies, en mettant à disposition un volume d’eau dédié en cas de besoin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *