#BouchesDuRhone #DepartementDesBouchesDuRhone #Enseignement #Etudiant #Jeunes #MartineVassal #ProvenceAlpesCoteDAzur #Scolarite #BouchesDuRhone #ProvenceAlpesCoteDAzur
Denys Bédarride
22 août 2022 Dernière mise à jour le Lundi 22 Août 2022 à 08:08

Le « Plan Charlemagne » a 5 ans. Lancé en 2017 par Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, ce plan pour l’avenir des jeunes Provençaux, programmé sur 10 ans, se veut sans précédent par son ambition et a déjà apporté

?id=opjPGcHIRMeBzpILkdUeZuWQE1UTlJkh

Baptisé “Plan Charlemagne”, en écho au rôle décisif de ce personnage historique pour développer l’enseignement, il prévoit un engagement de 2,5 milliards d’euros sur la période 2017-2027. Le Département investit ainsi 2 136 euros contre une moyenne de 1 369 euros au niveau national par année scolaire.

 

Le plan s’articule autour de trois axes forts :

1) Le premier vise à offrir un meilleur cadre de travail possible aux élèves et à la communauté éducative, au travers de la construction, de la rénovation lourde et de l’entretien régulier des 132 établissements sous la responsabilité du Département, pour en faire des collèges modernes, sécurisés et exemplaires en matière de développement durable.

Les investissements les plus significatifs portent sur les 57 opérations votées au plan, réparties sur l’ensemble du territoire des Bouches-du-Rhône. 

Depuis 2017, 25 ont été livrées ou sont en cours de livraison, pour un montant total de 290 millions d’euros. Après les reconstructions délocalisées du collège Jean Giono à Marseille (13e) en 2017 et du collège Maximilien Robespierre à Port-Saint-Louis-du-Rhône en 2018, la rentrée 2022 verra naître le nouveau collège de Lançon-Provence, imaginé par Rudy Ricciotti, construit par le Département pour un montant total de 26,6 millions d’euros.

?id=WwEHBWsDpspnEkxITSZ7XIxwp1fdvgr7

Et plus tard, après les vacances scolaires de la Toussaint, le collège Versailles, complètement reconstruit, pour un montant de 27,5 millions d’euros, ouvrira ses portes dans le 3e arrondissement de Marseille.

Ce volet bâtimentaire intègre aussi le Plan 100% sécurité, destiné à protéger les élèves et la communauté éducative : les moyens de protection mis en place par le Département comprennent le contrôle d’accès par des sas sécurisés, le rehaussement des clôtures et un réseau de vidéoprotection couvrant toute l’enceinte. Les 70 collèges aujourd’hui sécurisés représentent un investissement de 46,3 millions d’euros.

 

2) Le deuxième axe concerne le développement des outils et l’accompagnement des usages numériques, pour favoriser l’innovation pédagogique et le lien collège-maison, notamment au travers de la dotation d’une tablette à tous les élèves des collèges publics et privés entrant en 6ème, qu’ils conserveront pendant et après leur scolarité.

 

3) Le dernier axe englobe l’ensemble des actions destinées aider les collégiens à bien vivre leur scolarité au quotidien et se former en tant que futurs citoyens éveillés, responsables et solidaires.

Il s’agit notamment de mesures en faveur du pouvoir d’achat des familles, comme la dotation d’un kit de fournitures scolaires à  chaque rentrée, à la totalité des 104 000 collégiens des Bouches-du-Rhône, du programme « La Provence dans mon assiette », pour une alimentation saine, savoureuse et locale et l’éducation au bien manger, ou encore des actions éducatives proposées aux collèges pour sensibiliser les collégiens sur les enjeux de société qui les concernent, comme le développement durable, la prévention du harcèlement ou le devoir de mémoire.

?id=ZY2OBYhJNoQBNYEE6NDWnuJTfniALOPd

Martine Vassal a d’ailleurs précisé : ” Le Département des Bouches-du-Rhône continue ainsi à mettre tout en œuvre pour offrir une belle rentrée et une belle année scolaire à tous les collégiens de Provence. “

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.