#Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Economie #Institutions #Occitanie #ProvenceAlpesCoteDAzur #Occitanie #ProvenceAlpesCoteDAzur
Denys Bédarride
4 février 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Février 2015 à 09:02

La préfecture de région Languedoc-Roussillon, la préfecture maritime de la Méditerranée et la Région Languedoc-Roussillon ont tenu ce jour, dans le cadre du Parlement de la Mer, une réunion de concertation avec l'ensemble des acteurs régionaux de la

 
 
Cette concertation organisée à Montpellier a permis d’identifier quatre grands secteurs de travail sur la façade Méditerranéenne, situés au large des côtes roussillonnaises, du Cap d’Agde, de la Petite Camargue et de l’embouchure du Grand Rhône.
Elle a aussi permis de préciser les enjeux que les développeurs devront prendre en considération dans la conception de leurs projets.
La compatibilité des principaux usages et des contraintes environnementales avec l’éolien en mer a été débattue dans le cadre du Parlement de la Mer avec l’ensemble de la communauté maritime – élus et collectivités (parlementaires, Région, Départements, Intercommunalités, Communes), professionnels (pêche, aquaculture, tourisme, ports, transport maritime), associations (plaisance, sports nautiques, protection de l’environnement).
Une réunion analogue se tiendra le 17 février avec les acteurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

Le développement des énergies renouvelables offre l’opportunité de structurer une nouvelle filière industrielle et de réaliser des objectifs de la transition énergétique. Une feuille de route pour l’éolien en mer, fixée par la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, prévoit notamment l’identification des secteurs propices au déploiement de nouvelles installations.

Pour la façade Méditerranée, cette réflexion se concentre sur les technologies de l’éolien flottant, encore en phase de maturation, et vise à permettre l’implantation de plusieurs fermes pré-commerciales de dimension moyenne (de 5 à 10 éoliennes) sur le littoral des régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces fermes pilotes permettront de valider la pertinence technique et économique de ces technologies.

Le Gouvernement a pour cela mandaté le préfet de région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et le préfet maritime de la Méditerranée pour identifier, en concertation avec l’ensemble des acteurs locaux concernés, des secteurs qui seront proposés aux industriels dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt financé par le Programme des Investissements d’Avenir.

Une consultation du public sur le document de planification synthétisant les propositions de la façade se tiendra au mois d’avril 2015.

Tout au long de cette réflexion, l’ensemble des documents proposés est accessible sur le site internet de la direction interrégionale de la mer  Méditerranée : https://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr/planification-sur-l-eolien-en-mer-2014-2015-r198.html

Chacun est invité à apporter une contribution argumentée à ce travail concerté par mail à l’adresse suivante :eolienenmer.med@developpement-durable.gouv.fr

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.