#AuvergneRhoneAlpes #Cavaillon #Drome #Industrie #ProvenceAlpesCoteDAzur #Vaucluse #VieDesEntreprises #AuvergneRhoneAlpes #Cavaillon #Drome #ProvenceAlpesCoteDAzur #Vaucluse
redaction
28 février 2022 Dernière mise à jour le Lundi 28 Février 2022 à 08:02

EXSTO, entreprise drômoise experte des produits en élastomères hautes performances acquiert la société française STERNE, spécialisée dans la conception de pièces en silicone pour divers marchés tels que le médical, l’industrie, l’énergie, l’agroalime

 ?id=27nBOaSWQGX2OTA9ZfwUK3DgCyGt8KUK

EXSTO, entreprise de plasturgie internationale basée à Romans-sur-Isère (26), conçoit et fabrique des produits en polymère à forte technicité pour les secteurs industriels tels que le subsea, l’automobile, l’aéronautique ou encore le BTP.

L’entreprise drômoise poursuit sa stratégie de développement externe et acquiert la société française STERNE Élastomère, basée à Cavaillon (84).

Fondée en 1996, STERNE est spécialisée dans la conception et la fabrication d’ensembles, de sous-ensembles et de pièces en silicone moulées par injection, compression ou extrusion. Elle réalise également des pièces de confection (découpées, collées ou soudées).

Ses principales activités dans le domaine de la Santé, du Spatial ou du Ferroviaire, sont parfaitement complémentaires avec celles d’EXSTO et de ses filiales dont elles renforcent dorénavant l’offre technique.

L’objectif à horizon 2024 sera de continuer le développement de l’entreprise sur des marchés industriels en France et à l’international en améliorant la performance de leurs clients. 

« L’entreprise STERNE qui est encore peu présente à l’international, pourra asseoir son développement sur notre réseau de vente et nos filiales étrangères, avec par exemple un premier objectif de produire au Brésil des équipements de santé en silicone dès 2023. » explique Christophe Torres, président d’EXSTO.

Le groupe EXSTO compte plus de 320 collaborateurs, en France, en Italie, aux États-Unis et au Brésil, pour un chiffre d’affaires consolidé de plus de 55 millions d’euros attendu pour 2022, dont plus de 50% sera réalisé à l’export.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.