#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Economie #Entreprises #Occitanie #VieDesEntreprises #Occitanie
Denys Bédarride
7 janvier 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 7 Janvier 2015 à 16:01

Face aux lourdes difficultés financières rencontrées par le Pasino et aux risques économiques que cela impliquerait pour la commune, le Conseil Municipal de la Grande-Motte, lors de sa séance du jeudi 18 décembre, a voté la baisse du prélèvement comm

Grâce à cette mesure, 60 emplois devraient être sauvés et la Ville préserve la recette fiscale d’1 million d’euros par an.

Malgré la progression de l’activité du Pasino depuis son installation dans ses nouveaux locaux en 2012, son bilan affiche un lourd déficit de près de 2 millions d’euros sur le dernier exercice clos.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces difficultés financières :

le contrôle de la carte d’identité, l’interdiction de fumer… qui ont sans doute participés à cette limitation de l’augmentation du chiffre d’affaire
un contexte économique national de crise
l’augmentation des charges de la structure.
Le Groupe a donc sollicité la commune afin de trouver une solution pour préserver les emplois sur La Grande Motte et conserver le niveau de recettes des jeux pour la ville.” La Ville devait s’engager vis-à-vis de ce partenaire historique. » a précisé Stephan Rossignol le Maire.

En effet, les difficultés du Groupe sont telles qu’il envisageait de supprimer 60 emplois, de modifier l’amplitude horaire du Pasino et de fermer une partie du complexe. Suite à cela, les produits des jeux passeraient de 23 millions à 17 millions d’euros. Des conséquences pas acceptables pour la Mairie.

Aussi, si les recettes du Pasino diminuent, les recettes de la commune en seront également affectées. Or, le produit des jeux du casino, c’est 3,1M€ en 2014, soit 11% des recettes de la Ville.

Donc, si de telles mesures sont prises, la Ville noterait une perte potentielle de 1 million d’euros de recettes par an ; un manque à gagner que la Municipalité aurait du compenser par une augmentation de 12% des impôts dès 2015.

D’autant plus que les recettes du Pasino servent à l’animation et à la promotion sur la station et donc à l’ensemble de l’activité économique et de l’attractivité de La Grande Motte.

« La Municipalité ne souhaite donc pas arriver à une telle situation, elle a choisi de préserver les emplois du Pasino, d’assurer le niveau de recette de la Ville et de préserver les Grand-Mottois en veillant à ne pas augmenter les impôts. C’est donc pour toutes ces raisons que le choix a été fait de diminuer le pourcentage du prélèvement de 1,5 points sur 4 ans. » a conclut le Maire.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.