#Bordeaux #EtienneGuyot #Financement #LGV #NouvelleAquitaine #Occitanie #Prefecture #Toulouse #Transport #Bordeaux #NouvelleAquitaine #Occitanie #Toulouse
Denys Bédarride
22 février 2022 Dernière mise à jour le Mardi 22 Février 2022 à 08:02

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet coordonnateur des lignes à grande vitesse Toulouse-Bordeaux et Bordeaux-Dax (GPSO) a recueilli les signatures du plan de financement entre l’État, SNCF-Réseau et les 24 collectivités territoriales

?id=ULmwfDhoGL95eD6gPksHv6fc8XoNfa5k

Financement de la LGV Toulouse-Bordeaux et Bordeaux-Dax

” Ces retours rapides témoignent de l’engagement des partenaires du projet et de leur attachement à sa réalisation.” a indiqué le Préfet. 

La participation des collectivités territoriales se monte à 5,6 milliards d’euros (avant fiscalité, sur 40 ans) pour un coût total du projet de 14 milliards d’euros.

Vers la création de la société de financement du GPSO dans les semaines qui viennent

La signature de ce plan de financement est une étape décisive pour la création de la Société du Grand projet du Sud-Ouest, qui doit intervenir avant le 23 avril (date fixée par la LOM).

La société de financement du GPSO centralisera les financements des collectivités locales et bénéficiera également de ressources fiscales dédiées, notamment une Taxe Spéciale d’Équipement (TSE) votée en Loi de Finances Initiale pour 2022.

Elle disposera également de compétences complémentaires facilitant la maîtrise des coûts et des délais : expertise ferroviaire, audit, accompagnement de l’équipe projet du Maître d’ouvrage. Elle pourra également intervenir en ingénierie pour faire bénéficier les territoires d’un développement durable permis par l’infrastructure.

Après avis du Conseil d’État, l’ordonnance qui créera cet établissement public local doit être examinée en Conseil des Ministres mi-mars.

« Une nouvelle étape décisive est réussie aujourd’hui avec la signature par les partenaires du plan de financement du GPSO. Je salue sincèrement l’action de tous les partenaires et tout particulièrement celle des deux Régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine. Ce projet améliorera la vie quotidienne de nos concitoyens et des entreprises et permettra leurs déplacements rapides, sûrs et décarbonés, pour l’accès au travail, à la formation, aux études, aux services, aux loisirs, aux familles et aux amis » a conclu Étienne Guyot. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.