#Actualite #CultureSport #Decideurs #Occitanie #Occitanie
Denys Bédarride
7 janvier 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 7 Janvier 2015 à 15:01

C'est finalement Gildas Milin qui a été choisi pour être le nouveau directeur de l'Ecole Nationale Superieur d'Arts Dramatiques de Montpellier.
Philippe Saurel le présentera ce mardi accompagné d'Alain Daguerre de Hureaux directeur régional des affa

Ce qu’il faut savoir sur L’ENSAD de Montpellier:
En 1981, le Ministère de la Culture décide, dans le souci de poursuivre sa mission de décentralisation, de créer des sections professionnelles de théâtre en Région.
C’est en regard du travail de Michel Touraille dans sa classe d’initiation à l’Art Dramatique au Conservatoire National de Région de Montpellier que sera finalement instaurée en 1982 une section professionnelle.

D’abord constituée de professeurs permanents, elle s’ouvrira peu à peu, en plus de ses cours techniques, à des artistes de la France entière intervenant ponctuellement : Jacques Echantillon, Heide Tegeder, Michelle Marquais, Pierre Debauche, laurence Bourdil, Ariel Garcia Valdes, Jacques Nichet…
Située dans une annexe du Conservatoire rue de Candolle, cette classe cohabitera de nombreuses années avec les cours de danse, de musique, et partagera ses horaires et ses locaux avec les autres jeunes élèves et disciplines.

En 1998, Ariel Garcia Valdes devient directeur de la Section Professionnelle d’Art Dramatique du Conservatoire National de Montpellier. Son projet est de construire un bâtiment spécifique au Théâtre, à sa formation et aux artistes.
L’ancienne Œuvre du Prêt gratuit construite au XVII ème siècle par l’Archevêque Louis Boffet en face des locaux de Candolle, dans le square qui porte aujourd’hui son nom, sera totalement rénovée et réhabilitée à cette fin.
Elle aura pour nom : Maison Louis Jouvet.
C’est à l’automne 2003 que les premiers cours pourront y avoir lieu.

Le 30 avril 2002, la classe professionnelle d’Art Dramatique du Conservatoire National de Région de Montpellier est signataire de la Plate-forme de l’Enseignement Supérieur pour la Formation du Comédien qui regroupe alors huit écoles en France. Et à ce titre, elle met en place un Fonds d’insertion pour accompagner les comédiens dans leurs premières années professionnelles grâce à une aide aux créations et aux artistes.

En 2008, elle est habilitée par le Ministère de la Culture et de la Communication à délivrer le DNSPC (Diplôme National Supérieure Professionnel de Comédien) et devient l’ENSAD, École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier.

Depuis 2011, elle délivre également, en partenariat avec l’Université Paul-Valéry Montpellier III, la Licence en Arts du Spectacles.
www.ensad-montpelier.fr

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.