#Agriculture #AlainRousset #EnergiesRenouvelables #Environnement #Gironde #NouvelleAquitaine #RegionNouvelleAquitaine #Veolia #Videos #Gironde #NouvelleAquitaine
Guillaume Ptak
4 avril 2018 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Avril 2018 à 07:04

4 nouveaux hectares d'écoserres dans le cadre du développement du Pôle d'Economie Circulaire de Lapouyade entre Veolia et les Paysans de Rougeline ont été inaugurés sur le site site de Veolia de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) de Lapouyade

Ce 30 mars, journalistes et politiques étaient rassemblés au site Veolia de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) de Lapouyade. En présence notamment d’Alain Rousset, Président du Conseil Régional, et d’Hélène Estrade, maire de Lapouyade, ils ont assisté à l’inauguration de 4 nouveaux hectares d’écoserres dans le cadre du développement du Pôle d’Economie Circulaire de Lapouyade entre Veolia et les Paysans de Rougeline.

Ce partenariat, initié il y a deux ans, vise à permettre une production agricole en circuit court et vertueux, respectueuse de l’environnement et créatrice d’emplois. Il repose sur 8 hectares d’écoserres, alimentés en énergie renouvelable par le biogaz issu de la fermentation naturelle des déchets du site ISDND de Lapouyade.

Il faut 32 000 Mwh, issus de la chaleur fatale des moteurs du site industriel pour chauffer les 8 hectares de serres. Dix kilos de déchets permettent ainsi de fournir l’énergie nécessaire à la production d’un kilo de tomates. Deux ans après la première récolte dans l’écoserre des Paysans de Rougeline, 65 emplois locaux ont été créés sur le territoire pour assurer la récolte annuelle de 5000 tonnes de tomates.

?id=MNAwNyWhAYOoWjyYXrwuJd9BeeyXKXlQ

21 millions d’euros investis depuis 2014

Depuis 2014, le groupe Veolia a investi 21 millions d’euros sur le site de Lapouyade. Pour Sylvie Recrosio, directrice territoriale Veolia pour la Nouvelle-Aquitaine, les initiatives de ce genre sont appelés à se multiplier:

Nous envisageons le développement d’autres expérimentations et, pourquoi pas, l’extension des serres sur le site de Lapouyade moyennant d’autres projets structurants tournant autour de l’environnement et de l’énergie”. L’installation de stockage de Lapouyade produit également chaque année l’équivalent de la consommation électrique de 50 habitants, soit les deux tiers de la population de la Communauté d’Agglomération du Libournais.

?id=MNAwNyWhAYOoWjyYXrwuJd9BeeyXKXlQ

Une production agricole respectueuse de l’homme et de l’environnement

La SAS Rougeline, créée en 1990, regroupe 160 producteurs fédérés en 5 organisations de producteurs, et emploie au total près de 2000 personnes. Son chiffre d’affaires en 2017 s’élevait à 120 millions d’euros.

La production agricole, répartie entre 3 bassins (Sud-Ouest, Roussillon et Provence) représente environ 300 hectares, soit 75 000 tonnes de fruits et légumes récoltées par an.

Ceux-ci sont essentiellement vendus en France, dont 60% à moins de 200 kilomètres du lieu de production. Depuis 2013, les Paysans de Rougelin fournissent notamment les restaurants MacDonald’s entre mai et octobre.

?id=D4ap1DZkia4moWTtY5Wn4oo8zByrpRfu

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *