#AuvergneRhoneAlpes #ChristopheFerrari #Collectivites #Economie #Immobilier #MetropoleDeGrenoble #SIMI #Urbanisme #Videos #AuvergneRhoneAlpes
superadmin
18 décembre 2018 Dernière mise à jour le Mardi 18 Décembre 2018 à 08:14

La Métropole de Grenoble et ses partenaires étaient présents au SIMI, le salon de l’immobilier d’entreprise à Paris début décembre. L’objectif : attirer entreprises et investisseurs sur le territoire. Interview de Christophe Ferrari, Président de la

Le Salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI) qui s’est tenu du 5 au 7 décembre, au Palais des Congrès de Paris est le rendez-vous à ne pas manquer après le MIPIM de Cannes !

Cette année, le salon a rassemblé 30 000 visiteurs professionnels et 467 sociétés et collectivités qui représentent l’ensemble de la chaine de l’immobilier d’entreprise.

Véritable vitrine du marché français de l’immobilier d’entreprise, le SIMI est un lieu d’échanges, de débats, avec 130 conférences organisées.

« Grenoble cherche à attirer les entreprises et investisseurs parce que nous avons des lieux pour les accueillir et une qualité de vie reconnue, des acteurs universitaires et scientifiques majeurs, donc une compacité des acteurs qui permet de jouer collectif et d’avoir une prise de risque qui est finalement assez faible pour les investisseurs » précise Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole.

« Nous sommes en pleine effervescence car nous avons posé notre schéma directeur des zones économiques qui permet d’avoir la vision stratégique, les outils qui permettent d’aménager et les acteurs publics/privés qui se mettent en mouvement derrière »

Grenoble territoires* dispose de 223 hectares de disponibilités foncières immédiates à 3 ans, 86 138 m2 de bureaux ont été placés en 2017 avec 5,8% de rendement immobilier.

?id=xKesnKRzYUAwbv2x7lGK1eRy9KIPL2q0

*Grenoble territoires comprend : Grenoble-Alpes Métropole, Bievre Est, Le Grésivaudan, Pays Voironnais, Isère Aménagement Groupe Elegia InnoVia Grenoble durablement , la Fnaim entreprises 38 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.