#Actualite #BuzzNews #Economie #Entreprises #Institutions #Occitanie #VieDesEntreprises #Occitanie
Graziella Lopez
25 novembre 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 25 Novembre 2015 à 09:11

Depuis septembre, le premier service d’hospitalisation à domicile psychiatrique privé en France a ouvert en Haute-Garonne. Baptisé PsyDom31, ce projet est le fruit d’une collaboration entre deux cliniques privées du groupe Capio et un hôpital public.

Source Capio

Marqué par l’engorgement des urgences psychiatriques, le territoire de Toulouse métropole a désormais son propre service HAD psychiatrique grâce au partenariat novateur entre la Clinique de Beaupuy et la Clinique des Cèdres, membres du groupe Capio, et le Centre Hospitalier Gérard Marchant

PsyDom31 est une alternative à l’enfermement : schizophrénie, bipolarité, dépression ou de pathologies liées aux addictions, tout type de pathologie est soignée à domicile..

Les médecins et infirmiers sont joignables 24 heures sur 24 pour limiter les risques de suicide ou d’agression.
Le service pourrait prendre en charge près de 400 patients par an pour des durées de séjour d’un mois, renouvelable une fois. 

Les équipes infirmières restent attachées à leur structure d’origine mais les partenaires du projet ont mobilisé des moyens communs au sein d’un Groupement de coopération sanitaire (GCS) avec un médecin coordinateur, un cadre de santé, une assistante sociale et un secrétariat.

PsyDom31 offre un total de 30 places (15 pour les deux cliniques du groupe Capio et 15 pour le centre hospitalier).

 En savoir plus sur les partenaires

La Clinique Capio de Beaupuy est un établissement de  160 lits, dont 21 réservés à un service d’hospitalisation sous contrainte. Elle prend en charge certaines pathologies spécifiques comme la psychopathologie de l’alcool et la dépression. Elle accueille 1 500 patients par an.

La Clinique Capio des Cèdres est un établissement médico chirurgical avec un service de soins  et de réadaptation. Il compte 125 lits en santé mentale répartis en 4 unités de soins dont un secteur protégé de 20 lits et un hôpital de jour.

Le Centre Hospitalier Gérard Marchant est un EPSM qui reçoit près de 14 000 patients chaque année et emploie 1 400 agents.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *