#Chomage #ConseilDepartementalDeLHerault #DemandeursDEmploi #Emploi #Entreprises #Occitanie #RSA #Occitanie
Denys Bédarride
22 août 2022 Dernière mise à jour le Lundi 22 Août 2022 à 08:08

Les principaux partenaires se sont réunis à Lodève pour signer la convention qui va permettre de lancer le démarrage de l’expérimentation « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée» dans le Lodévois.

?id=dMGNbzqKbWLl3H0EgMH2SgHpsZgNnndO

Pour lutter contre la précarité et le chômage de longue durée, le Département innove dans le Lodévois avec un dispositif national déjà expérimenté dans 10 territoires.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Président Kléber Mesquida pour un Hérault écologique et solidaire.

« Le Département de l’Hérault compte aujourd’hui plus de 40 000 allocataires du RSA et chaque année grâce aux actions d’insertion, aux organismes et aux instituts d’insertion que nous accompagnons et finançons, nous remettons 5000 personnes à l’emploi. Territoire zéro chômeur de longue durée est un nouvel outil innovant » précise Kléber Mesquida, Président du Département de l’Hérault.

11023_949_zero_chomeur

Dispositif « Territoire Zéro Chômeur » : en quoi ça consiste ?

Des « entreprises à but d’emploi (EBE) » sont créées spécifiquement par des associations locales qui recrutent en CDI des personnes sans emploi depuis au moins un an.

Leur équilibre économique est garanti par le fruit de leur activité et par le versement de salaires au lieu de prestations sociales qui auraient été allouées à leurs employés.

L’entreprise n’est pas à but lucratif, sa priorité est de créer des emplois « utiles », en répondant aux besoins de la population sur un territoire. Elle ne concurrence pas le tissu économique local.

Le Département soutient ces entreprises en finançant une rémunération salariale plutôt que des prestations sociales.

Un projet à l’initiative des citoyens !

Initié par un collectif d’habitants en 2019, le projet Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée a été présenté à tous les acteurs du territoire susceptible de s’y impliquer. Cette phase décisive permet d’expliquer la démarche et ce qu’elle pouvait apporter au territoire.

Elle permet également d’engager les élus du territoire, les collectivités locales, les administrations d’Etat et publiques, les acteurs économiques et associatifs locaux, dans l’élaboration de la candidature du Lodévois et Larzac. L’association « Pour un TZCLD en Lodévois et Larzac » a été créée en novembre 2020 pour mener à bien la candidature.

Pour concrétiser la démarche, des rencontres d’information avec les Personnes Privées Durablement d’Emploi (PPDE) ont été organisées en lien avec des partenaires du territoire.

« Pendant ces années de construction de projet, il s’est construit une synergie remarquable entre les citoyens et les pouvoirs publics », souligne Didier Lucas, Président de l’Entreprise à but d’emploi.

Parmi les personnes informées, plusieurs ont souhaité entrer dans l’aventure en rejoignant un collectif de PPDE, volontaires pour contribuer à construire l’Entreprise à But d’Emploi (EBE).

Ainsi, cette entreprise Lodévoise place l’écologie au cœur de son projet et se structure autour de 3 pôles d’activités :

– Le réemploi et le recyclage d’objets et de matériaux

– Services de proximité et services solidaires

– Production alimentaire et valorisation des espaces naturels.

L’EBE a pour objectif de créer 250 emplois d’ici 5 ans.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.