#Actualite #BonsPlans #Collectivites #CultureSport #Occitanie #Occitanie
Denys Bédarride
9 février 2015 Dernière mise à jour le Lundi 9 Février 2015 à 16:02

Inauguré en septembre 2012, Pierresvives, qui est situé près des quartiers de la Paillade à Montpellier, est conçu pour permettre l'accès à tous. Quelles sont les caractéristiques de ce lieu culturel exceptionnel ?

Cet imposant vaisseau qui surgit de nul part comprend une médiathèque de 1.000 m², deux salles de lecture aux Archives (300m² chacune), une galerie d’exposition, un amphithéâtre de 210 places. Pierresvives, ce sont 3.500m² ouverts aux publics pour la découverte de la culture et du sport. C’est pourquoi le Conseil général de l’Hérault qui a fait construire ce batiment unique par la célèbre architecte Zaha Hadid s’attache à garantir à l’ensemble des visiteurs un accès aux espaces publics, ainsi qu’aux visites guidées, aux ateliers et aux animations. 

Les espaces

Tous les espaces ouverts au public sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (galerie d’exposition, archives, médiathèque, espace jeunes citoyens, amphithéâtre…). 

Deux ascenseurs assurent la desserte du bâtiment. Deux fauteuils roulants sont disponibles en prêt gratuit à l’accueil. L’amphithéâtre est doté d’une boucle magnétique destinée aux personnes malentendantes équipées de prothèses auditives. Des places de parking réservées aux personnes à mobilité réduite sont situées face à l’entrée principale. 

Les animations 

Régulièrement des animations adaptées sont organisées. Des spectacles et des contes, des conférences sur l’architecture, la musique, l’histoire, des visites de la face cachée des archives sont programmées avec traduction en LSF (Langue des signes françaises).

A partir de septembre, une visite guidée, en version LSF, est créée pour chaque exposition. Lors des journées du patrimoine, des visites en LSF permettent de découvrir les espaces habituellement fermés au public. Des audioguides, équipés sur demande, d’une boucle à induction magnétique individuelle, offrent au visiteur la liberté de créer son propre parcours à travers une sélection d’objets présentés dans l’exposition. 

Des visioguides dédiés à la visite du bâtiment sont également à disposition en LSF. Ils peuvent aussi être équipés, d’une boucle à induction magnétique individuelle. 

Sur réservation, les différents services adaptent leur offre d’ateliers aux personnes en situation de handicap afin que celles-ci puissent participer pleinement à la vie de l’équipement. Des ateliers de sensibilisation à l’architecture adaptés à tous invitent les participants à réaliser des maquettes en lien avec l’exposition en cours. Un parcours tactile de sensibilisation à l’architecture est à la disposition des déficients visuels. 
Ainsi, il est possible de toucher l’ensemble des matériaux qui composent l’oeuvre de l’architecte irako-britannique : Zaha Hadid. Imagier et jeux adaptés sensibilisent les jeunes en situation de handicap mental aux particularités architecturales de pierresvives. Une découverte de l’architecture et des techniques de construction romanes est proposée grâce à une maquette tactile. 

La prouesse architecturale 

Ce bâtiment illustre parfaitement la vision de cette architecte « Obtenir de belles vues à partir de tous les angles possibles ». Géométrie de lignes fluides, traits aigus et plans superposés, volumes en porte-à-faux, formes ondulées, courbées, et  arêtes vives, jeu de transparence et nervures qui irriguent le bâtiment de la sève de la connaissance. Ors, gris souris, verts fumés, noirs corbeaux… La lumière joue avec les teintes et les matériaux, s’accroche, scintille, réverbère, disparaît, illumine…

L’écoquartier

Le Département de l’Hérault crée un nouveau quartier, la Cité des savoirs et du sport pour tous, un écoquartier en réponse à deux politiques majeures du Département : le logement et le développement durable.

La notion d’écoquartier pierresvives se caractérise par :

  • la biodiversité (implantation de végétation d’essences locales favorisant la nidification),
  • l’efficience énergétique (tous les logements certifiés Bâtiments Basse Consommation, une Maison départementale des sports à énergie positive)
  • le traitement des eaux usées et la récupération des eaux de pluie,
  • les voiries d’accès privilégiant les modes de déplacement doux (vélo, marche à pied…). Au cœur des quartiers, les nuisances des véhicules motorisés doivent être limitées au maximum, pour la qualité de vie de tous. La coulée verte sera prolongée. Des transports en commun desservent le quartier : Lignes 1 et 3 du tramway, Bus N°6…
  • l’intégration urbaine et la création d’espaces de vie diversifiés (logements, commerces, services, équipements et espaces publics).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.