#Actualite #BuzzNews #Entreprises #NouvelleAquitaine #VieDesEntreprises #NouvelleAquitaine
Denys Bédarride
5 février 2015 Dernière mise à jour le Jeudi 5 Février 2015 à 16:02

Le fond d'investissement Trixaim avait racheté Cacolac en 2011, reprenant la présidence des mains de Bernard Maviel. Aujourd'hui, c'est son fils Christian Maviel qui reprend les reines 3 ans après.

En tant que directeur de la seule usine en France, situé à Léognan, Christian Maviel n’avait pas pu reprendre la société en 2011. « La question de racheter Cacolac s’etait posée à l’époque mais financièrement c’était compliqué de se lancer dans un tel projet. Et puis j’avais dans l’idée de sortir de l’entreprise pour y revenir comme associé en reprenant peu à peu des parts. » 

Lorsqu’on voit le nombre d’entreprises françaises quitter la France, on ne peut que se réjouir qu’une marque référence comme Cacolac puisse revenir dans sa région « natale » surtout que les ventes sont reparties à la hausse en 2014. 

Fiche wikipédia

www.cacolac.com 

Source : Sud Ouest

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.