#Entreprises #Occitanie #VieDesEntreprises #Occitanie
Denys Bédarride
10 décembre 2014 Dernière mise à jour le Mercredi 10 Décembre 2014 à 01:12

La livraison du premier exemplaire de l'A350-900 à Qatar Airways, prévue samedi à Toulouse, a été "suspendue jusqu'à nouvel ordre", a indiqué mercredi une porte-parole de la compagnie de Doha à Paris, sans préciser les motifs de ce report.

“La cérémonie de livraison est repoussée sine die”, a-t-elle déclaré à l’AFP sans être en mesure de faire plus de commentaires. “Nous travaillons étroitement avec Qatar Airways pour parvenir à livrer le premier A350 XWB (extra wide body) très rapidement”, a déclaré de son côté un porte-parole de l’avionneur européen. Interrogé par France 3, Airbus reste serein mais n’a pas voulu préciser les raisons qui ont poussé la compagnie à refuser l’appareil. La semaine dernière, Airbus et Qatar avaient annoncé une livraison samedi, à Toulouse, au siège du groupe. Qatar Airways compte exploiter ce tout nouveau long-courrier à partir du 15 janvier sur la ligne quotidienne Doha-Francfort. Biréacteur civil équipé des moteurs Trent XWB de Rolls-Royce et capable de transporter 315 passagers sur une distance de 14.500 km, l’A350-900 est le premier appareil mis en service par Airbus depuis le super Jumbo A380 en 2007. Il avait reçu sa certification par les autorités européennes de sécurité aérienne le 30 septembre, préalable à son entrée en service, avant le feu vert américain le 12 novembre. Le constructeur aéronautique a investi 10 à 12 milliards d’euros dans ce programme stratégique pour concurrencer les 787 Dreamliner et les 777 de son rival américain Boeing et conforter sa présence sur le marché lucratif des long-courriers.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.