#Actualite #BuzzNews #Economie #InfosNationales #Institutions #InfosNationales
Denys Bédarride
16 février 2015 Dernière mise à jour le Lundi 16 Février 2015 à 13:02

Cette fois, le problème vient de la possible suppression des baisses de charges qui avaient prévues contre création d'emplois .

Le Ministère de la Santé  priverait les cliniques des baisses de charges qui avaient été prévues par le pacte de responsabilité pour 2015, s’inquiete la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). Lamine Gharbi le President de la FHP, a d’ailleurs écrit une lettre au ministre du Travail, François Rebsamen. 

Cliniques et hôpitaux négocient actuellement avec le ministère de la Santé l’évolution des tarifs auxquels ils factureront les soins à l’Assurance-maladie en 2015. C’est dans ce cadre que le ministère souhaiterait abaisser les tarifs des cliniques de 83 millions d’euros par an. Ceci au motif que les hôpitaux publics, eux, ne profitent pas du dispositif d’allégement de charges et qu’il faut donc rétablir l’équité entre le public et le privé.

« Il va de soi que ne bénéficiant plus de ces allégements, l’hospitalisation privée se verrait contrainte de se désengager de la dynamique du pacte » menace Lamine Gharbi que nous avons joint par téléphone. En fait, si les charges des cliniques ne baissent pas, les 2 700 emplois qui devaient être créés en 2015 en contrepartie seront annulés. 

« Nous ne comprenons pas cet acharnement contre les cliniques ” précise-t-ilLe gouvernement nous prive déjà du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) chaque année depuis 2013 ! » 

La tension entre le Ministere de la Santé et les cliniques ne s’arrange pas .

 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.