#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #Emploi #EmploiFormation #Occitanie #Occitanie
Karim Maoudj
30 octobre 2015 Dernière mise à jour le Vendredi 30 Octobre 2015 à 08:10

La tendance se confirme : les embauches en intérim continuent de se développer. Sur le mois de septembre, sur la région Languedoc Roussillon, ils sont en hausse de 12,9%, selon le traditionnel Baromètre Prism’Emploi. C’est nettement mieux que la haus

 
 
En Languedoc Roussillon, la croissance de l’emploi intérimaire est surtout forte dans les secteurs du commerce (+46,9%) et des transports (+46,2%).
 
« La plupart des qualifications sont en croissance, à l’exception des ouvriers qualifiés », précise le baromètre. Ainsi, les effectifs intérimaires progressent fortement chez les employés (+30,4%) et les ouvriers non qualifiés (+17,9%).
 
L’industrie et le BTP accaparent, à eux seuls, la moitié des effectifs intérimaires sur le Languedoc Roussillon. Sans surprise, c’est dans le département de l’Hérault, qui pèse environ la moitié de l’économie régionale, que la croissance des effectifs intérimaires est la plus importante : +19,5%, contre +10,7% pour le Gard.
 
Depuis le début de l’année, l’emploi intérimaire s’est accru de 11,4% sur le Languedoc Roussillon. La région est même celle où la hausse des recrutements en intérim est la plus importante de toutes les régions françaises.
 
Ce constat, flatteur, cache néanmoins une dure réalité : le recours à l’intérim illustre l’absence de confiance des chefs d’entreprise, qui hésitent encore à recruter de manière pérenne des CDI.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *