#Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Economie #Occitanie #Occitanie
Denys Bédarride
30 juillet 2015 Dernière mise à jour le Jeudi 30 Juillet 2015 à 14:07

Les commerçants de la région peinent à convaincre les touristes à consommer chez eux. Les restaurants sont les premiers concernés.

Crédit-photo: Diversitudes

L’été a très bien démarré. En faisant le tour des offices de tourisme de la région, il semblait clair que la quasi totalité des lieux d’hébergements touristiques voyaient leur nombre de réservation augmenter par rapport à l’année dernière.

Avec une eau en moyenne à 23 degrés, et une température extérieure au dessus des normales de saison (2 à 4 degrés) , la plupart des touristes se rendent sur le littoral, tandis que l’arrière pays est déserté.

Alors, les professionnels tentent de trouver des solutions pour pallier le manque de consommation en proposant des offres, des formules, et autres tarifs réduits.

Mais les touristes rechignent à s’installer sur les terrasses des restaurants, sans doute à cause d’une chaleur étouffante, et semblent préférer les grandes surfaces qui pratiquent des prix très bas, un avantage non négligeable dans un contexte économique difficile.

Une autre donnée est à prendre en compte. En effet, les hébergements développent de plus en plus d’activités sur leur propre site et les vacanciers n’ont donc pas forcément besoin d’aller voir ce qui se passe en dehors.

Lien: CCI Montpellier

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *