#Actualite #Collectivites #Entreprises #Occitanie #VieDesEntreprises #Occitanie
Denys Bédarride
7 janvier 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 7 Janvier 2015 à 15:01

Lors de sa dernière séance plénière, le Conseil général de l’Hérault a décidé de voter une motion de soutien aux salariés de Schneider Electric en raison de la situation de l’emploi industriel dans le département .
En effet, les stratégies qui ont été mis en place depuis 2013 devraient aboutir à la quasi fermeture de toute l’activité sur le site de Montpellier puis de Fabregues.
Aussi, la majorité du Conseil général a souhaité dénoncer ses stratégies contraires aux intérêts du territoire et de son économie, assurer son soutien aux salariés mais aussi de trouver des solutions pour préserver la production locale.
Il demande aussi au gouvernement d’intervenir pour imposer des solutions au Groupe qui doit préserver l’emploi et qui imposeraient le remboursement des aides et exonérations fiscales dont le Groupe a bénéficié depuis 2010.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.