#AuvergneRhoneAlpes #Immobilier #Lyon #LyonPartDieu #Rhone #Urbanisme #VilleDeLyon #Vinci #AuvergneRhoneAlpes #Lyon
Denys Bédarride
17 janvier 2022 Dernière mise à jour le Lundi 17 Janvier 2022 à 08:01

C'est évidemment le plus gros chantier de la métropole lyonnaise. Une tour de 170 mètres de haut, la plus haute de la ville avec ses 66 000 m2. Elle sera livrée en 2023.

?id=n8NuYonOrHCCeEdG0aTL9yGnQCebDQhk

On se situe dans le quartier de la gare Part-Dieu. To-Lyon c’est son nom, sécurisée avant les élections municipales, est en pleine construction. L’outil de coffrage dit autogrimpant est au niveau du 15ème étage. Il devrait atteindre le 43ème étage fin 2022, pour atteindre les 170 mètres, le record lyonnais. 

Le groupe Vinci, le promoteur et constructeur anticipe la livraison des 66 000 m2 fin 2023 pour ses principaux occupants qui sont Apicil, propriétaire à 60 %, EDF et Regus.

Pour rappel, au début du projet qui se situe en 2013, la tour devait double sous le nom de Two-Lyon. Elle est conçue par le cabinet d’architecture Dominique Perrault.

?id=Qtq9FB7jp2nABV3N7Ju1sCpBsViEoZrl

Ce chantier est coordonné avec tout le travail important d’agrandissement de la gare Part-Dieu. Les deux ensembles vont se connecter sous la place Charles-Béraudier. 

Le montant des travaux est de 600 millions d’euros et vont se perdurer jusqu’en 2024. Mais ce sera sans doute la dernière construction de tour avant longtemps à Lyon, car ce type d’immeubles de grande hauteur n’ont plus la cote auprès de la nouvelle majorité écologiste. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.