Gigafactory CARBON Fos min scaled 1
#AixMarseilleMetropole #Emploi #MartineVassal #Photovoltaique #RegionSudProvenceAlpesCoteDAzur #RenaudMuselier #TransitionEnergetique #VieDesEntreprises #BouchesDuRhone #Marseille #ProvenceAlpesCoteDAzur
Denys Bédarride
3 July 2023 Dernière mise à jour le Monday, July 3, 2023 At 11:20 AM

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur confirme lors de son assemblée plénière du 23 juin vouloir favoriser l’implantation du projet de giga-usine de produits photovoltaïques de la société industrielle Carbon à Fos-sur-Mer, sur le grand port maritime de Marseille.

Ce projet doit permettre de soutenir l’effort de décarbonation et de participer à la réindustrialisation de la région et de la France et à leur souveraineté énergétique. 

L’initiative française CARBON a pour ambition d’installer à terme en Europe, en commençant par la France, une capacité totale de production et de commercialisation de 15 GW/an de panneaux photovoltaïques, de la croissance des lingots à l’assemblage de panneaux en passant par le sciage des plaquettes de silicium et la fabrication des cellules photovoltaïques. 

Cette capacité sera comparable à la moyenne de celle des cinq principaux majors asiatiques. 

La giga-usine intégrée et envisagée permettra : 

-de rentabiliser les importants investissements qui seront nécessaires 

-de financer l’effort continu de R&D, indispensable pour améliorer la puissance et le rendement Watt-crète des cellules PV et rester compétitif, de concurrencer les producteurs étrangers au sens large du terme, sur les propres marchés. 

L’implantation de la première giga-usine sur le site de Vos-sur-Mer générera un nombre d’emplois directs de plus de 3000 emplois diversifiés d’opérateurs, de techniciens, d’agents de maitrise, de cadres , d’ingénieurs et de services commerciaux et administratifs . 

Le nombre d’emplois indirects sera au moins du même ordre. Les effets économiques induits sur l’activité portuaire seront de près de 500 000 tonnes de fret par an. 

Le calendrier de constriction de la giga-usine commencera par une phrase de concertation préalable à l’automne 2023 et se poursuivra par la phase de dépôt et d’instruction des demandes d’autorisations administratives. La pose de la première pierre est prévue au second semestre 2024 et la mise en service de la giga-usine fin 2025-début 2026.

Crédit photo : ©Jérémy Flament

L’ensemble du projet demande une mobilisation de fonds importante puisque l’investissement total pour la première giga-usine sera de l’ordre de 1,5 milliard d’euros. La stratégie de financement de CARBON prévoit en effet une augmentation progressive des moyens et des actifs grâce à un mix de ressources de financement : des levées de fonds successives avec augmentation de capital, une levée de dettes bancaires assorties d’une garantie de projet stratégique (GPS), des crédites d’impôt et des subventions publiques à l’échelle locale, nationale et européenne.

La totalité de ces phases sont aujourd’hui engagées avec une première levée de fonds qui est en cours auprès d’investisseurs nationaux et internationaux privés et publics. 

En parallèle, les dossiers de subventions de l’Europe et de l’Etat français sont en cours d’instruction ou de finalisation. Au niveau des Collectivités territoriales, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Métropole Aix-Marseille-Provence ont annoncé leur intention de participer au tour de table des subventions publiques afin de soutenir l’ancrage local du projet. 

En parallèle, un dossier a été déposé auprès du Fonds de Transition Juste pour un montant de 40 millions d’euros. Par ailleurs, la Région envisage de consacrer un montant de 15 millions d’€ pour accompagner cette implantation. 

A ce titre, une première tranche de 2 millions d’€ a été proposée d’ores et déjà au vote de l’Assemblée plénière du 23 juin. Une tranche complémentaire sera proposée en fin d’année sur la base des investissements réalisés par l’entreprise.