#Architecture #Immobilier #MetropoleDeMontpellier #MichaelDelafosse #Montpellier #Occitanie #Urbanisme #Montpellier #Occitanie
Denys Bédarride
1 juillet 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 1 Juillet 2022 à 12:07

Après la Folie Divine de Farshid Moussavi et l'Arbre Blanc de Sou Fujimoto au début des années 2010, Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée, au côté de Sou FUJIMOTO, a décidé de relancer les Folies architectu

?id=WtBGfZFif1kwYRKNkDhVTZ6U1kIpA9kv

Relancer les Folies, c’est renouer avec l’histoire de la ville tout en participant à l’invention de la ville de demain.

«  Une ville qui doit rompre avec le modèle de l’étalement urbain. Une ville qui doit inventer une nouvelle forme d’intensité acceptable par tous. Une ville du beau, de l’excellence, du partage.

Relancer les Folies, c’est inviter tous les architectes et promoteurs à venir s’exprimer à Montpellier, à fabriquer le patrimoine du XXIe siècle en dessinant des œuvres qui auront rendez-vous avec le temps. Des œuvres d’art qui seront visibles de tous dans l’espace public, l’espace du commun.

Des œuvres qui cohabiteront avec celles de Ricardo Bofill, Paul Chemetov, Sou Fujimoto, Edouard Francois, Massimiliano Fuksas, Xavier Gonzales, Zaha Hadid, Farshid Moussavi, Jean Nouvel, Rudy Ricciotti, Carmen Santana, Philippe Starck et tant d’autres.

?id=ff1SxAbYfVoLwa0cziiuJ1TphIkIZCuw

Relancer les Folies, en proposant 13 nouveaux sites répartis sur toute la ville, c’est participer à son rééquilibrage. C’est aussi favoriser les mobilités douces et l’accessibilité de la ville en construisant le long des tramways ou des futures lignes de bustram.

Relancer les Folies, c’est aussi et avant tout pour les réinventer. Des bâtiments qui seront toujours plus en phase avec leur temps et les nouveaux usages, qui participeront à la transition écologique et sociale du territoire avec notamment la nécessité d’accueillir des logements sociaux et abordables en leur sein. Des Folies qui prendront place au cœur des nouveaux quartiers mais aussi des Folies qui participeront à la reconstruction de la ville sur la ville avec une seule ligne de conduite à chaque fois : celle de l’audace architecturale d’une ville qui aspire à être capitale européenne de la culture en 2028. Montpellier, l’avenir s’invente ici »  a indiqué avec enthousiasme Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Ce mois de juillet, la Ville de Montpellier va lancer le 1er appel à candidature autour de 5 Folies : Vernière, Manuguerra, République, Nouveau Saint-Roch et Ovalie. Il sera clôturé le 15 septembre 2022.

?id=mVR1VtC2uDBaWxahyeg5jDM9HlHG7f2l

?id=1txbT1YXhrVdh9QoDBIogPrHVBZKBq0j

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.