#Agriculture #Aides #Aude #Eau #Environnement #Gard #Herault #Investissement #Occitanie #Aude #Gard #Herault #Occitanie
Denys Bédarride
30 avril 2022 Dernière mise à jour le Samedi 30 Avril 2022 à 07:04

Au cours du premier trimestre 2022, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné 273 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques, en Occitanie

En particulier, l’objectif d’économiser 30 Mm3 d’eau par an se poursuit et depuis le début de son 11ème d’intervention 2019-2024, l’agence de l’eau a apporté 25,6 M€ d’aides pour 129 projets d’économie d’eau en Occitanie.

?id=o3CffHgkq9VFTLXWLA2gFurmulSPZKj9

Les chiffres clés au 1er trimestre 2022 en Occitanie 

1) 58 % des aides (12,2 M€) sont attribués aux opérations d’amélioration de l’assainissement et de l’eau potable, portées par les collectivités, avec :

  • 6,4 M€ pour réduire les rejets de pollution domestique, dont 5,5 M€ pour améliorer leur collecte, notamment en zone de revitalisation rurale (2,9 M€) et 0,9 M€ pour traiter les eaux usées;
  • 5,8 M€ pour l’eau potable, dont 3,7 M€ pour la mise à niveau des équipements des collectivités en zone de revitalisation rurale, 0,8 M€ pour les études de diagnostic et la gestion patrimoniale des ouvrages et 0,7 M€ pour préserver et restaurer la qualité de la ressource.

2) 26 % des aides (5,4 M€) visent une meilleure gestion quantitative de la ressource, dont 2,6 M€ pour réduire les prélèvements dans des ressources déficitaires en y substituant des prélèvements dans des ressources qui ne sont pas en déséquilibre, 1,9 M€ pour économiser l’eau et 0,9 M€ pour des actions visant un meilleur partage entre usagers.

3) 12 % des aides (2,5 M€) vont à la restauration des milieux aquatiques, dont 1,8 M€ pour renaturer les cours d’eau, 0,4 M€ pour l’animation territoriale et 0,2 M€ pour préserver les zones humides;

4) Les 4 % des aides restants (0,9 M€) vont respectivement à la connaissance et la communication (0,8 M€) et la solidarité internationale (0,1 M€).

?id=MqYCyX3EoLM3dkIngy12vQBIpMdd9G5t

Exemple de 3 projets aidés dans le Gard, l’Hérault et l’Aude : 

 

Dans le Gard: Mieux connaître les échanges entre les eaux souterraines et le Vidourle

 

Le Syndicat mixte EPTB Vidourle lance 2 études sur le fonctionnement des aquifères karstiques et leurs liens avec le débit du Vidourle, régulièrement asséché. Le cours d’eau et ses affluents se perdent en effet dans les systèmes karstiques souterrains. Ces ressources, mal connues, sont potentiellement mobilisables pour l’eau potable et l’irrigation. Pour la réalisation de ces études, l’agence de l’eau apporte une aide de 660 000 euros.

 

Dans l’Hérault: Construction d’une usine de traitement d’eau potable pour soulager la nappe de Castries

 

Le Syndicat mixte Garrigues Campagne construit une usine de traitement de l’eau potable en substitution des prélèvements d’eau dans la nappe de Castries déficitaire en eau. La nouvelle usine, qui permettra une économie d’eau de 103 800 m3, traitera les eaux issues du forage du Peillou (ressource locale) et du canal de la Bruyère (en provenance du Rhône, grâce aux infrastructures BRL). Cette opération identifiée dans le plan de gestion des eaux de la ressource en eau de Castries reçoit une subvention de l’agence de l’eau de 1,1 M€ et une avance de 1,3 M€.

?id=H5JmZ2mvFj6zWawg4G3SAbK1T9eaLes2

 

Dans l’Aude: Economie d’eau grâce à la modernisation des réseaux d’irrigation de l’Est Audois

 

L’Union des Associations Syndicales d’Hydraulique de l’Est Audois met en œuvre les actions prévues au deuxième contrat de Canal 2020-2022 qui prévoit la poursuite de la modernisation des réseaux d’irrigation. L’ensemble des opérations doit permettre une réduction des volumes prélevés dans le Canal de la Robine, et donc dans l’Aude, de 804 951 m3 eau par an. L’ASA du Raonel bénéficie à ce titre d’une aide de l’agence de l’eau de 526 000 euros.

 

Source Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse 

Crédit photo : ©Jérémy Flament

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.