#Analyse #DemandeursDEmploi #Emploi #InfosNationales #Ingenieur #RessourcesHumaines #VieDesEntreprises #InfosNationales
Denys Bédarride
2 mai 2022 Dernière mise à jour le Lundi 2 Mai 2022 à 07:05

Euphorie et volatilité caractérisent le marché de l’emploi en ce premier trimestre 2022. Si la tendance globale est à la hausse avec 56% d’offres d’emploi supplémentaires, certaines fonctions se démarquent. Les postes en Ressources Humaines, Achats &

Les gels de recrutements causés par la crise sanitaire sont aujourd’hui révolus 

« Si la prudence était de mise du côté des entreprises lors de la crise, elle est aujourd’hui bel et bien envolée, le marché connaît aujourd’hui une explosion et dépasse largement le niveau d’avant crise », observe Coralie Rachet, Directrice France des cabinets Robert Walters et Walters People.

?id=Bsm3u3vu7cqEMwjtlmbsM38pD7R2ecfQ 

+72% D’OFFRES D’EMPLOI EN RESSOURCES HUMAINES

Les professionnels des Ressources Humaines sont particulièrement recherchés en ce début d’année, avec +72% d’offres d’emploi au premier trimestre 2022 par rapport au premier trimestre 2021 : c’est la fonction cadre qui connaît ainsi la plus forte progression.

« Leur écosystème n’a jamais été aussi compliqué à gérer pour les entreprises, et les problématiques sanitaires, réglementaires et humaines provoquées par le Covid se répercutent sur les Ressources Humaines. Pour porter ces sujets, les entreprises recrutent de nouveaux talents, notamment sur les postes de Responsable Paie et Administration des Ressources Humaines (+78% d’offres d’emploi*), Responsable/Directeur des Ressources Humaines (+63%), et Responsable des Affaires Sociales (+49%). Les Ressources Humaines ont aujourd’hui une responsabilité humaine et stratégique clé pour accompagner les entreprises », explique Constance Philippon, Associate Director au sein du cabinet Robert Walters.

 

+61% D’OFFRES D’EMPLOI EN INGÉNIERIE, ACHATS & SUPPLY CHAIN

Au cours de ces trois derniers mois, 61% d’offres d’emploi supplémentaires ont été publiées par les entreprises par rapport au premier trimestre 2021, faisant de l’Ingénierie, Achats & Supply Chain la deuxième fonction la plus en progression en ce début d’année.

« L’agilité nécessaire à tous les maillons de la Supply Chain pour éviter les ruptures d’approvisionnement et assurer la satisfaction client entraîne la recherche de compétences supplémentaires à la tête des organisations. Entre créations de postes et remplacements, les volumes d’offres d’emploi ont fortement augmenté : plus du double d’annonces pour le poste de Responsable Supply Chain*, ou encore +70%* pour le poste de Chef de Projet d’Amélioration Continue », observe Cléo Gouiffes, Senior Consultant au sein du cabinet Robert Walters.

« Portées par un contexte d’innovation et de transformation, de nouvelles fonctions deviennent critiques et sont en pénurie de candidats. C’est par exemple le cas pour l’Analyste Supply Chain, fortement recherché par les entreprises (+76% d’offres d’emploi*), ou encore le Chef de Projet dédié à l’optimisation des flux physiques et d’information », complète Marie Roux, Senior Consultant au sein du cabinet Robert Walters.

?id=Olko0767mBKN5domKM3ynO8F3fRevLks

+55% D’OFFRES D’EMPLOI EN IT & DIGITAL 

Le secteur IT & Digital se démarque également, avec 55% d’offres d’emploi supplémentaires en ce premier trimestre 2022. 

« Les grands projets de transformation IT repartent à la hausse, et de nombreux métiers sont sur-sollicités par les entreprises, qui cherchent à renforcer leurs équipes. On l’observe notamment sur les postes d’Analyste Data (+81%*), le Responsable d’Infrastructure IT (+66%*) ou encore le Responsable de Projet IT (+57%*). Toutefois le marché reste tendu, car les candidats, même s’ils sont à l’écoute d’opportunités, sont devenus plus exigeants et difficiles à convaincre », analyse Olivia Jacob, Senior Manager au sein du cabinet Robert Walters.

+60% D’OFFRES D’EMPLOI EN FINANCE 

Au cours de ce premier trimestre 2022, la fonction Finance a enregistré 60% d’offres d’emploi de plus qu’au premier trimestre 2021. Certains postes sont très actifs, justifiant ainsi une hausse du nombre d’offres d’emploi. C’est le cas par exemple pour le poste de Responsable du Contrôle de Gestion Opérationnel (+68%*), Trésorier (+43%*) ou encore Directeur Financier (+33%*).

« Le marché de la finance d’entreprise a fortement repris après la crise. Les candidats l’ont bien compris, et acceptent désormais de se mettre en mobilité. Tout l’enjeu sera de trouver le bon projet dans cette grande variété d’offres, alors même que leurs motivations ont évolué au cours de ces deux dernières années : meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, quête de sens, etc. », note Aude Boudaud, Associate Director du cabinet Robert Walters.

Les gels de recrutements causés par la crise sanitaire sont aujourd’hui révolus : l’activité reprend, et les entreprises recherchent plus que jamais de nouveaux talents pour compléter leurs équipes. « Les candidats ont de nouvelles aspirations et n’hésitent plus à changer d’entreprise lorsque celle-ci ne répond plus à leurs attentes. Au-delà des recrutements pour renforcer les équipes, les entreprises doivent donc remplacer les ressources parties. Tout l’enjeu pour elles sera de faire de la rétention des talents leur priorité, afin de les conserver », conclut Coralie Rachet.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.