#Actualite #AuvergneRhoneAlpes #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #RegionAuvergneRhoneAlpes #VieDesEntreprises #AuvergneRhoneAlpes
Zoé Favre d'Anne
16 février 2018 Dernière mise à jour le Vendredi 16 Février 2018 à 10:32

Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône Alpes en charge de l'apprentissage et de la formation professionnelle, et Christophe Catoir, Président France de The Adecco Group, ont signé, au siège social d’Adecco à Villeurbann

 

L’objectif de cette convention est de faire recruter et de former (au minimum) entre 400 et 450 personnes en CDI intérimaires, contrat de travail temporaire, contrat d’apprentissage ou de professionnalisation pour fin 2018.

Parmi les futurs bénéficiaires de cette convention, 150 personnes seront formées avec d’autres partenariats (avec les Centre de Formation d’Apprentissage par exemple) puis redirigées vers un emploi. 

Les 300 autres bénéficieront de formations sur-mesure avec un objectif final de recrutement. Un portail de suivi sera également mis en place.

Stéphanie Pernod-Beaudon a souligné l’importance de la « mission de service publique » de la Région dans l’élaboration de ce partenariat. Le but est également de proposer une formation incluant une évolution de métier et de carrière. La Région financera ce projet à hauteur de 500 000 euros.

La vice-présidente est « en confiance » pour la mise en œuvre de ce partenariat qui constituera un accompagnement et un suivi plus poussé pour les demandeurs d’emplois, ainsi qu’une réponse aux difficultés de recrutement des entreprises.

Pour Christophe Catoir, cet engagement avec une structure privée permet de répondre aux besoins spécifiques des entreprises car les agences d’intérim sont plus à mêmes d’avoir une connaissance des filières qu’elles représentent. Sébastien Hampartzoumian, directeur des opérations France Est-Sud chez Adecco, à rappelé que 600 postes n’ont pas été pourvus chez Adecco l’an dernier, faute de qualification.

Le Président d’Adecco France décrit le rôle de l’agence d’intérim dans ce partenariat comme une « ingénierie pédagogique, financière et administrative » pour que l’entreprise puisse se concentrer sur « l’intégration du candidat ».

De son côté, Didier Vanhoutte, directeur de la base logistique Intermarché-Les Mousquetaires de Reyrieux (01) qui a formé et recruté des intérimaires d’Adecco en CDI intérimaire, a par ailleurs insisté sur la « lourdeur » de ce type de projet qui peut prendre plusieurs mois à se concrétiser et ainsi faire fuir certains candidats.

La mutualisation des ressources, la coordination des besoins des entreprises en matière de métiers pénuriques permet d’aller plus loin en termes de formation. Cela se confirme en période de reprise économique, comme c’est le cas en ce moment“, a conclu Christophe Catoir, Président France de The Adecco Group.

 

Aura_adecco_
©EcomNews. Christophe Catoir à gauche de l’image et Stéphanie Pernod-Beaudon Région Auvergne Rhône Alpes

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.