#Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #MetropoleDeMontpellier #Occitanie #Politique #Occitanie
Charles Dos Santos
5 octobre 2016 Dernière mise à jour le Mercredi 5 Octobre 2016 à 18:10

Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole, a présenté ce 5 octobre un panorama plutôt positif de la situation économique de la Métropole de Montpellier et de son développement. Quelles en sont les raison

On ne doit surtout pas s’endormir sur nos lauriers !” s’exclame Philippe Saurel lors de son propos liminaire à la conférence sur les principaux axes économiques du développement de la Métropole qu’il préside. 

Visiblement satisfait par la situation actuelle de la collectivité qu’il préside, Philippe Saurel a souhaité présenter les développements économiques de façon aussi complète que pragmatique.

Basé sur une stratégie FAIR traduit juste en anglais, se décomposant par Fédérer les écosystèmes du territoire, Accélérer en boostant la création et le développement des entreprises, Implanter toujours plus d’entreprises en développant du foncier et Responsabiliser en développant une économie solidaire, l’avenir économique de la Métropole s’articule autour d’une situation économique plutôt satisfaisante mais qui doit être prolongée.

Satisfaction sur la situation de l’emploi

Montpellier bénéficie cette année encore de la plus forte progression en terme de progression annuelle d’emplois avec une hausse de 2,4%”. Auto-satisfecit du Président de la Métropole. Appuyé sur plusieurs schémas, Philippe Saurel s’est félicité de la bonne santé dans ce domaine clé de l’économie locale. 

Présentant ensuite la situation économique du territoire d’un point de vue purement urbanistique, les deux élus ont tenu à mettre un bémol à la situation de la capitale héraultaise. Un bémol qui est de taille. “Il nous manque 200 hectares de zones d’activités. Nous nous devons de les créer”, déplore Philippe Saurel. “Ce manque représenterait concrètement 8 à 10 000 emplois non pourvus actuellement”, complète Chantal Marion. 

L’Innovation et les starts-up fortement “accompagnées” 

Nous sommes la seule métropole à avoir obtenu autant de réseaux thématiques lors du dernier renouvellement des Pass French Tech avec 7 réseaux sur 8 possibles“, se félicite Chantal Marion, Vice-présidente à la métropole en charge du développement économique, de l’Artisanat et de l’Innovation.

Même son de cloche de la part du Président Saurel qui explique que pour sa part, la Métropole “propose un dispositif complet d’accompagnement des entreprises” assure Philippe Saurel. “De l’idée jusqu’à l’accompagnement du développement de  la start up, nous aidons en continu les entreprises du territoire“, complète Chantal Marion. 

Par ailleurs, interrogé par EcomNews sur le futur nom donné à l’actuelle Arena de Montpellier, Philippe Saurel a expliqué que sur le principe d’accoler le nom de Sud de France à l’actuelle Arena, il est “d’accord sur le principe”, soulignant toutefois qu’y ajouter le nom, et la participation financière, d’un partenaire issu du secteur privé (entreprise, multinationale…) “aurait pu être bien en plus de Sud de France“.

Montpellier French Tech en quelques chiffres : 

90 millions d’euros de levée de fonds réalisée en 2015
7 Réseaux thématiques mis en place
2e Métropole de France en terme de réseaux thématiques après Paris.
1 bâtiment totem inauguré en fin d’année 2016 qui accueillera plus de 15 entreprises

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *