#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #InfosNationales #InfosNationales
Denys Bédarride
20 janvier 2015 Dernière mise à jour le Mardi 20 Janvier 2015 à 23:01

Désireux de gagner en qualité de vie, de plus en plus de franciliens font le choix de s’installer dans de dynamiques métropoles comme Lyon, Nantes ou Bordeaux suivis de Nice, Grenoble, Montpellier .

Avec ses 6 millions de travailleurs, l’Ile-de-France reste le principal bassin d’emplois en France, loin devant Rhône-Alpes (2,7 millions).

Il regroupe encore 25% des actifs dans l’Hexagone. Mais qu’en sera-t-il dans 20, 40 ou 60 ans?

Pourra-t-on voir, comme en Allemagne, en Espagne ou en Italie, des métropoles économiques faire plus que de l’ombre à la capitale administrative? Si la question se pose, c’est que la dynamique territoriale ne sert pas Paris depuis plusieurs années. 

D’après une étude de l’Insee et de l’Institut d’urbanisme d’Ile-de-France publiée en janvier, l’emploi y progresse moins vite depuis plusieurs années que dans les sept autres régions françaises qui comprennent plus d’un million d’actifs (Rhône-Alpes, mais aussi Paca, Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire, Aquitaine, Bretagne et Midi-Pyrénées).

“Le nombre de départs de l’Ile-de-France vers la province est très nettement supérieur à celui des arrivées de la province”, note ainsi les auteurs de l’étude “Ile-de-France à la page” (voir également graphique).  

L’écart se resserre, donc, entre Paris et la province. On estime à 200.000 le nombre de franciliens qui déménagent en régions chaque année.

Témoignage de Florian sur son blog qui illustre bien ce sentiment en parlant de Paris : “je suis, comme tant d’autres, tombé sous le charme de cette magie urbaine qui est la tienne! Mais je n’y peux rien, mes racines m’appellent et je regagne mon soleil et ma nature.”

Pour lire la suite :
https://www.challenges.fr/emploi/20150119.CHA2331/emploi-pourquoi-paris-et-sa-banlieue-ne-font-plus-rever-les-trentenaires.html

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.