#Aides #AidesAuxEntreprises #Emploi #Entreprises #Industrie #ProvenceAlpesCoteDAzur #RegionSudProvenceAlpesCoteDAzur #RenaudMuselier #ProvenceAlpesCoteDAzur
Denys Bédarride
4 mai 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Mai 2022 à 07:05

Depuis 2 ans, dans un contexte marqué par la crise de la Covid-19 et de la guerre en Ukraine, la Région Sud s’est engagée pour soutenir l’investissement productif des entreprises industrielles et les aider à faire face. Ce sont ainsi 75 millions d’€

Dans le cadre des dispositifs Région Sud attractivité et défensif, dispositifs clés du FIER destinés à soutenir le développement ou l’implantation d’industries en Provence-Alpes-Côte d’Azur, 12 projets supplémentaires ont été présentés au vote de l’Assemblée plénière.

Au total, ce sont près de 295 millions d’€ qui seront injectés sur le territoire régional par ces entreprises, permettant la création ou le maintien de plus de 650 emplois, et plus de 3 000 emplois indirects.

« Depuis 2016, les entreprises de Provence-Alpes-Côte d’Azur, et notamment les industriels, peuvent compter sur la Région pour les accompagner dans leur implantation et leur développement. Notre stratégie économique, concrétisée à travers nos 8 Opérations d’Intérêt Régional (OIR) et complétée par le Fonds d’Investissement pour les Entreprises de la Région (FIER), a montré toute son efficacité ces dernières années. Aujourd’hui, une fois de plus, la Région est au rendez-vous de la relance et mobilise 6 millions d’€ au service de la reconquête industrielle du territoire. » indique Renaud Muselier, le président de la Région. 

?id=cC7fKGo1GqK28nL2b6zWX5mJ79zyPZuK

 

Parmi les entreprises industrielles soutenues, on peut citer l’entreprise Fibre Excellence, implantée à Tarascon depuis 1951. Alors que l’entreprise rencontre des difficultés depuis plusieurs années, l’Etat et la Région Sud ont travaillé côte à côte avec l’ensemble des parties prenantes pour obtenir des garanties qui permettent de maintenir le site et pérenniser les emplois tout en respectant les enjeux environnementaux.

Ce sont ainsi près de 3 millions d’€ que la Région engagera sous forme de prêt pour se verdir et rendre l’usine plus propre.

?id=7CvrKbnzbseuslbh8C7fjprU4Cinho37

400 entreprises sont en parallèle accompagnées dans leur transformation à l’industrie 4.0. dont 90 d’entre elles qui ont déjà reçu une subvention d’investissement de plus de 10 millions d’€ pour moderniser leur outil de production.

« Pour nos entreprises et vos emplois industriels, nous n’avons jamais autant investi depuis 18 mois » a déclaré Renaud Muselier.

Quelles sont les entreprises accompagnées dans le cadre de Région Sud attractivité ?

  • 500 000 € pour la réalisation du projet d’investissement transfo 4.0 par A3M située à Sorgues dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Industrie du futur ». Ce projet devrait permettre le maintien de 20 emplois et la création de 15 nouveaux emplois. 
  • 500 000 € pour l’augmentation des capacités de production du site de La Ciotat d’Ardagh Metal Beverage France dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Industrie du futur ». Il devrait permettre la création de 78 emplois. 
  • 100 000 € consacré au développement et à l’agrandissement de l’entreprise niçoise Aktisea dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Industrie du futur ». Il permettra de créer de nouveaux services pour des personnes en situation de handicap et 26 emplois seront créés d’ici 3 ans. 
  • 300 000 € afin de financer le projet d’extension de la ferme de Tarascon de la société Futura Gaia Technologies dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Naturalité ». Il permettra la création de 41 emplois. 
  • 300 000 € pour la construction d’un nouveau site de production à Gardanne du Groupe Vatron-Mau dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Industrie du futur ». Il devrait permettre la création de 20 emplois sur 5 ans. 
  • 200 000 € d’investissement en faveur du développement d’une nouvelle technologie de communication sous-marine pour les réseaux IoT par la société Xpert située à Biot, dans le cadre des Opérations d’Intérêt Régional « Smart tech », « Economie de la mer » et « Energie de demain ». Ce projet devrait permettre la création de 25 emplois d’ici 2 ans. 

?id=LaxLrMxUQWp4mjmLAvXx01ECPnXZnAWX

  • 300 000 € d’avance remboursable pour l’implantation à Marseille de Platypus Craft et l’investissements pour la mise en production de bateaux nouvelle génération dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Economie de la mer » ainsi que dans les priorités régionales du Plan Climat. Cela créera 30 emplois d’ici 2025. 
  • 200 000 € d’avance remboursable pour l’implantation à Mouans-Sartoux d’une usine de fabrication de plats préparés de Rx industries dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Industrie du futur ». Il permettra la création de 30 emplois en 2022 et de 50 emplois dans les 3 prochaines années. 
  • 350 000 € pour la construction d’un nouveau site de production en région de la société Flavine Pharma France basée à Vitrolles dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Thérapies Innovantes ». A terme ce projet qui s’inscrit dans la logique du 1+1 avec l’Etat au titre de l’Appel à Projet Investissements Industriels dans les Territoires permettra la création de 35 emplois.
    Les entreprises accompagnées dans le cadre de Région Sud défensif : 
  • 100 000 € afin de permettre l’installation à Marseille de la société Nofrills dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Naturalité ». Il permettra la création de 30 emplois directs. 
  • 150 000 € pour assurer l’augmentation et la modernisation de l’outil de production comme la création d’une capacité d’essai en vol de la société Aero Nautic Services et Engineering située à Ollioules, dans le cadre de l’Opération d’Intérêt Régional « Industrie du futur » ainsi que des objectifs régionaux du Plan Climat régional « Gardons une Cop d’avance ». Cet investissement permettra la création de 33 emplois en 2022 et 200 supplémentaires d’ici 2025.
    Le soutien apporté à Fibre Excellence : 
  • 3 millions d’€ engagés sous forme de prêt pour se verdir et rendre l’usine plus propre, aux côtés de l’Etat pour maintenir et pérenniser les 250 emplois directs et de plus de 3 000 emplois indirects, de l’entreprise Fibre Excellence à Tarascon 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.