#Actualite #AnalyseEconomique #Collectivites #Decideurs #Entreprises #Occitanie #VieDesEntreprises #Occitanie
Denys Bédarride
11 février 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 11 Février 2015 à 18:02

Nicolas Dufourcq le Directeur Général de Bpifrance était à l'hôtel de Région pour signer trois conventions déterminantes pour la région. Damien Alary et Bpifrance s'engagent ensemble à mobiliser de nouveaux moyens au service des entreprises et de l'i

L’objectif principal de ce partenariat est le développement économique du territoire régional grâce à différents dispositifs : Fonds régional de garantie, Fonds régional pour l’innovation devenu en 2014 Fonds « Innovation plus », prêts de développement. 

Les deux partenaires s’engagent sur les 3 accords suivants :

  • La convention de partenariat Région Languedoc-Roussillon – Bpifrance
    Qui consiste à réaffirmer les priorités stratégiques du territoire en cohérence avec la réflexion stratégique de la Région dans tous les domaines (financement, innovation, fonds propres, international…)

  • La création du Fonds Innovation social (FISO)
    Qui complète le Fonds “Innovation Plus” pour mettre en place un dispositif commun aux deux partenaires pour accompagner les projets d’innovation sociale. Notamment pour améliorer l’écosystème régional de l’Economie sociale et solidaire. 

  • L’avenant de reconduction de Fonds régional de garantie Bpifrance Région Langudoc-Roussillon
    Pour soutenir la création et la transmission-reprise d’entreprises, le développement de TPE confirmées et le renforcement de la structure financière et de la trésorerie des entreprises, en priorité celles présentant un projet de développement. 

Dans une région démographique en croissance (+1,3%) où la composition du tissu économique dépend des petites entreprises (95% entreprises), il est necessaire d’apporter un « coup de pousse » gràce à Bpifrance à la région.

En 2014, la Bipfrance a notamment garanti 2700 prêts, représentant 290 M€, en Languedoc-Roussillon.

 Une banque de proximité

Bpifrance est une banque de 2200 salariés, considérée comme une petite structure en rapport avec les autres grands groupes. « Son rôle n’est pas de rentrer en concurrence avec les autres banques. On travaille avant tout avec les acteurs locaux » souligne le Directeur Général de la Bpifrance.

C’est une banque avec une croissance de 15% selon le Directeur Général, qui insiste sur la proximité des financements « notre croissance c’est celle aussi de nos partenaires. On fait du porte à porte, et ensuite on examine leurs dossiers. La signature d’aujourd’hui, c’est entre une banque déterminée et une région active ».

Damien Alary poursuit les propos du DG « Il faut identifier les potentiels économiques. Depuis plusieurs années nous avons eu le temps d’analyser nos faiblesses. On veut désormais travailler en privilegiant la méthode de la proximité. »

Damien Alary et Nicolas Dufourcq ont ensuite visité l’entreprise Medtech, spécialisée dans la robotisation chirurgicale et bénéficiaire des fonds de Bpifrance. 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.