#Actualite #Decideurs #ProvenceAlpesCoteDAzur #ProvenceAlpesCoteDAzur
Denys Bédarride
25 novembre 2014 Dernière mise à jour le Mardi 25 Novembre 2014 à 01:11

20 millions d’euros ont été investis par Sita dans cette unité de chauffage alimentée par des déchets issus de la sylviculture et des refus de recyclage papier. Suite à la signature d’un contrat de 102 millions d’euros sur quinze ans entre le GIE Osiris et Suez Environnement, Sita a installé une unité de production de vapeur à partir de déchets issus de la sylviculture et de refus de recyclage papier à Roussillon (Isère). Cette chaufferie biomasse dénommée Robin est dotée d’une technologie de four à lit fluidisé qui permet de valoriser 85 % de l’énergie contenue dans ces combustibles préalablement homogénéisés. Cette unité développe une puissance de 21 MW .

Vincent CHARBONNIER publié pour l’Usine Nouvelle.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.