#Entreprises #JeanFrancoisSoto #Occitanie #ValleeDeLRsquoHerault #Occitanie
Denys Bédarride
1 décembre 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 1 Décembre 2021 à 09:12

Cette année, sur les 44 entreprises nominées au prix départemental de la TPE, pas moins de 5 étaient de la vallée de l’Hérault. Ces prix destinés, depuis 2003, à honorer les entreprises de moins de 10 salariés ont été décernés le 27 octobre dernier au parc des expositions de Béziers. Bien que les entreprises de la vallée de l’Hérault n’aient pas été primées, les élus tenaient à les féliciter pour leur engagement, au siège de la Communauté de communes Vallée de l’Hérault à Gignac.

?id=xRPeJkfC6DP2fbk11n6XHVS5thkU9FXP

Le président, Jean-François Soto, et le vice-président délégué à l’économie, Philippe Salasc, et de nombreux élus, entouraient les responsables d’entreprises présents. Ceux-ci ont témoigné de leur activité dans le contexte économique particulier de la crise sanitaire et remercié les élus et services de la collectivité pour leur soutien dans cette période.

Plusieurs entreprises sont d’ailleurs en relation avec le service développement économique de la communauté de communes pour une recherche de nouveaux locaux.

Carole Bel du magasin de vêtements pour enfants « La vie est bel », qu’elle a ouvert en 2018 sur l’espace Cosmo de Gignac, a réussi à rebondir après la défaillance de sa franchise Z puis les fermetures dues au covid.

Fabien Fournier a créé en 2019 Cerres-Innovation, société d’ingénierie, à Montarnaud, et développé un système innovant d’irrigation, un canon à eau connecté, le Smart-gun, qui intéresse de nombreuses entreprises agricoles.

Guillaume et Carole Adelaere, ont créé le restaurant Le Moment sur le parc d’activités La Garrigue à Saint-André-de-Sangonis en septembre 2019 et ont réussi à se constituer une clientèle malgré la crise sanitaire.

Aurélien Vitalis et Sylvie Jubin ont créé ensemble Sud Pro Attelages, au parc d’activités intercommunal La Tour à Montarnaud. Leur activité de pose d’attelages sur tous véhicules, au contraire d’autres entreprises, s’est développée pendant la crise covid et les a conduits à recruter un salarié.

La dernière entreprise, Chrysval, de Cynthia André, spécialisée dans des accessoires pour professionnels de santé, était excusée car elle participait ce même jour au salon des dentistes à Paris.

?id=jG3qZRl5Mq8HA7G9pXvI7E4t7gWozgmG

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *