#Ain #AuvergneRhoneAlpes #DemandeursDEmploi #Emploi #InfosNationales #PaysDeLaLoire #Recrutement #Vendee #VieDesEntreprises #Ain #AuvergneRhoneAlpes #InfosNationales #PaysDeLaLoire #Vendee
Robert FAGES
17 février 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 17 Février 2022 à 08:02

Le plan de recrutement présenté par K Line fait état de 120 postes à pourvoir dès à présent et 250 supplémentaires à partir de la fin 2022. K Line, premier fabricant français de menuiserie, basé sur le territoire de la commue Les Herbiers (Vendée), a

Malgré une situation sanitaire et économique particulièrement difficile ces 2 dernières années, l’entreprise vendéenne K Line a vu son activité progresser de près de +20 %, par rapport à 2020, année marquée par la pandémie du Covid-19. De bons résultats portés par l’ensemble de ses marchés neuf et rénovation, dont un fort développement dans le collectif et l’activité tertiaire.

Pour faire face à la progression de son chiffre d’affaires à 428 M€, l’entreprise a augmenté sa capacité de production de près de 20 %, grâce notamment à la forte montée en puissance de son usine de Saint-Vulbas (+ 60 % de capacité), installée dans l’Ain.

?id=orADVpRhYixrynp4WywCvpmq1KNst0Gs

Lancement d’un plan de recrutement massif sur toute la france

Ainsi, après la création de 169 postes en 2021, K Line lance un nouveau plan de recrutement massif de 370 personnes en production dans ses usines des Herbiers (Vendée) et de Saint-Vulbas. K Line précise que 120 postes sont immédiatement à pourvoir pour soutenir son besoin de main d’œuvre en 2022. Pilotes de machine, opérateurs logistiques, caristes, techniciens de maintenance, managers de production… 100 postes sont proposés sur les 5 sites des Herbiers 20 autres sur son usine installée dans La Plaine de l’Ain.

K Line annonce également la création de 250 emplois supplémentaires à partir de la fin 2022 afin d’accompagner le démarrage de sa nouvelle usine de 23 500 m2 aux Herbiers. La construction de cette 7eme usine dédiée au développement de l’activité tertiaire, a commencé en septembre dernier et devrait débuter sa production mi 2023.

Elle aura une superficie de 23 500 m2 et représente un investissement de 30 millions d’euros. « Particulièrement dynamique depuis la reprise après le premier confinement, le marché de la construction a soutenu notre croissance et continuera de la soutenir en 2022. Pour accompagner notre dynamique et maintenir une bonne qualité de service auprès de nos clients, nous allons donc augmenter nos effectifs. Nous allons concentrer nos recherches sur les villes alentours, notamment en dehors de la communauté de communes des Herbiers afin de ne pas créer une tension supplémentaire dans un bassin d’emploi déjà très tendu avec 4 % de chômage »indique Olivier de Longeaux, directeur Général de K Line.

Un chiffre qui est l’un des plus bas de France, moitié moins que la moyenne nationale. K Line pense élargir sa zone de recherche dans un rayon de 40 km autour de ses usines des Herbiers, par exemple à Bressuire (Deux-Sèvres), Chantonnay (Vendée).

La société vendéenne qui emploie 1 744 salariés, fabrique et commercialise une gamme complète de fenêtres, baies coulissantes et portes d’entrée adaptées à toutes les architectures. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.