Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
Méditerranée sur le
Twitter de @ecomnewsmed
OCCITANIE PYRÉNÉES-MÉDITERRANÉEACTUALITÉECONOMIEEMPLOI
Ecomnews
Ecomnews

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: getimagesize(/uploads/decideurs/Pouessel-dicrescenzo-mbs.jpg): failed to open stream: No such file or directory

Filename: views/article.php

Line Number: 51

75 75
30/06/2017 à 20:21
Ce lundi 26 juin, l’Ecole de commerce Montpellier Business school a ouvert ses portes aux élus...

///   Montpellier Business School : en route vers un nouveau campus ?

par le

Ce lundi 26 juin, l’Ecole de commerce Montpellier Business school a ouvert ses portes aux élus et représentants locaux afin de présenter les ambitions de l’école à l’horizon 2020-2030 et introduire notamment le projet de construction d’un nouveau campus. Enquête.

Pouessel-dicrescenzo-mbs



En présence de Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, d'Alain Di Crescenzo Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCi) Occitanie, de la CCI Hérault, ainsi que des élus locaux regroupant les communautés de communes allant de Sète à Béziers, Didier Jourdan a procédé à une visite de l’école de commerce Montpellier Business School ce lundi 26 juin afin de présenter les enjeux et ambitions de la structure à l’horizon 2030.

 

120 ans d’existence et une reconnaissance internationale assurée

Triplement accréditée (AACSB, AMBA et EPAS) par les plus grandes agences internationales d’accréditation, cette Grande Ecole de Management dispose d’une reconnaissance académique qui se répercute au niveau international.

Fruit d’une longue évolution, l’école a réussi à concilier excellence académique et empreinte sociale forte, deux valeurs que Didier Jourdan, le directeur de l’école, prône avec ardeur.

« Il n’y a, en effet, pas d’excellence académique sans profondeur de l’engagement social » témoigne-t-il.

Créée en 1897, cette école a su se démarquer à chaque opportunité et devenir pionnière dans plusieurs domaines clés de l’enseignement supérieur. C’est ainsi qu’en 1915, elle devient la 1ière école française de commerce à ouvrir ses portes aux femmes. En 2009, l’école reçoit le label diversité et se classe une fois de plus 1ière dans ce domaine parmi les établissements d’enseignement supérieur français.

2013 marque un tournant décisif pour l’avenir de la structure lorsque, sous l’impulsion d’André Deljarry, le président de la CCI de l'Herault, elle devient l’association groupe Sup de Co Montpellier Business School lui permettant ainsi de devenir économiquement, stratégiquement et juridiquement indépendante.

En chiffre, MBS, c’est aujourd’hui près de 200 millions d’euros d’impact économique sur la région et plus de 300 personnes employées, une empreinte qui participe activement au développement d’un « écosystème montpelliérain remarquable » cite Pierre Pouëssel, le Préfet de l’Hérault.

 

A l’aube du renouveau : l’ambition d’un nouveau campus

Tel l’énonce Alain Di Crescenzo, le président de la CCI Occitanie, les « 120 ans d’existence ne sont pas dus au hasard ». En effet, l’investissement pour le développement est une nécessité. Investir donc dans la pédagogie et dans l’infrastructure devient primordial.

C’est un moment clé. Un nouveau campus est désormais vital pour la pérennité de l’école. Il doit rassembler une vision juste, historique et en rapport avec les ambitions futures de l’école.

Ce projet représente « un marqueur fort de notre attractivité » affirme Didier Jourdan.

« Aujourd’hui il y a un décalage entre ce que nous faisons et notre campus ». « Les accréditations ont émis des réserves » et c’est donc un risque majeur qui introduit la nécessité d’avoir un nouveau campus en correspondance avec « nos attentes d’excellence académique nationale et internationale ».

Un nouveau campus à l’image de l’espace et des solutions technologiques adaptées aux besoins des élèves et des ambitions d’excellence académique permettrait de multiplier par 2 l’impact économique de l’Ecole sur la région, atteignant 320 millions d’euros d’ici 2020-2030.

Encore aujourd’hui à l’état de réflexion, la concrétisation de ce projet nécessite le soutien des divers partenaires locaux et internationaux de l’école.

« La Région Occitanie témoigne fermement de son soutien à MBS et son projet de nouveau campus ». Lors de cette réunion, Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale Région Occitanie, a donc assuré le soutien de la Région.

« L’école doit continuer l’apprentissage comme vecteur d’égalité des chances », une initiative qui permet, actuellement, la scolarisation de 30% d’élèves d’origine modeste.

Pierre Pouëssel, quant à lui, a annoncé sa « volonté pour faciliter auprès des partenaires locaux la finalisation d’un plan de financement viable » en présentant « la mondialisation comme une opportunité formidable qu’il faut savoir saisir ».

 

Quelle stratégie pour 2030 ?  Une emprunte sociale assumée

Dans la continuité de ses valeurs, l’école maintiendra une politique unique en faveur de la diversité et de l’égalité des chances.

Une inspiration, qui au travers de l’apprentissage, a déjà montré son succès lorsqu’elle permet à 79% des étudiants d’être recrutés dès le premier mois après l’obtention de leur diplôme.

A l’horizon 2030, le plan stratégique de développement de l’école s’articulera autour de 4 thématiques fortes : « humanisme », « innovation », « performance pédagogique » et « excellence académique ».

 



Entrée du Campus de Montpellier Business School

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.