Ecomnews - Adds
Toulouse : AFPA et ENSAT veulent améliorer la relation entre conception et construction
Par Guillaume Bernard publié le 14 JUIN 2019 à 12:00
L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture (ENSAT) de Toulouse et l’Agence pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA) ont signé le 12 juin un partenariat dont le but est de décloisonner les secteurs de la conception de ceux de la construction.

Elevé par un père maçon, Pierre Fernandez directeur de l’ENSAT, a compris très jeune qu’il ne fallait pas cloisonner conception et construction. “Quand j’ai dit à mon père que je voulais devenir architecte, il m’a pris sur les chantiers pour apprendre avant-tout les bases de la construction”, se remémore l’architecte.

Aujourd’hui cette volonté de décloisonner ces métiers prend la forme d’une convention de partenariat entre l’ENSAT, où sont formés chaque année près de 800 étudiants, potentiels futurs architectes, et l’AFPA, qui forme 1200 stagiaires, dont un bon nombre aux métiers de la construction.

Le but est de mieux comprendre nos métiers, pour le bien des étudiants et des stagiaires”, ponctue Philippe Coustel, directeur du centre AFPA Toulouse Palays.

?id=3aQ5WQ5OVUBzR3TBQhcSCAHwAFM8xepD

Des formes variées de collaborations

Nous pouvons nous entraider sur de nombreux points, explique Philippe Coustel, par exemple, les éleves de l’ENSAT ont besoin d’espace pour réaliser leurs projets grandeur nature. A l’AFPA nous leur avons fourni un lieu et ils sont venus y construire une paroie en terre cuite.”

De février à juin 2020 les étudiants de l’ENSAT seront également impliqués dans la conception puis la réalisation commune, avec des stagiaires de l’AFPA, d’un projet de conception et de construction d’un mobilier urbain pour le site de l’AFPA.

Le partenariat permettra aux étudiants de l’ENSAT de bénéficier des services d’insertion professionnelle et d’accompagnement de l’AFPA. Celle-ci pourra leur proposer une réorientation vers des filières de maîtrise d’oeuvre ou de conduite de chantier s’ils en ont le besoin.

Enfin, les enseignants de l’école d’architecture vont venir enrichir les programmes des formations de l’AFPA et former leurs formateurs, par exemple, en matière de veille numérique.

Sur le long terme, les directeurs de l’AFPA et de l’ENSAT envisagent de créer une licence professionnelle en alternance qui serait commune aux deux structures.

Guillaume Bernard en direct de Toulouse

Ecomnews - Adds