Ecomnews - Adds
Ain : Ce que vous devez savoir et retenir de l’économie de ce département 
Par Denys Bédarride publié le 27 FEVR 2022 à 09:00
Dans un cadre de vie privilégié, l'Ain se veut être le département de la réussite économique.Stratégiquement positionné entre Lyon et Genève, au cœur des réseaux de communication européens, l'Ain bénéficie d'une économie diversifiée, incluant ses 9 filières d'excellence, attractive et dynamique. Les entreprises y trouvent des conditions favorables à leur développement dans un environnement préservé.

Les entreprises y trouvent des conditions favorables à leur développement en lien avec des pôles de recherche et de compétitivité, support de l'innovation, des zones d'activités, comme le PIPA, premier parc européen certifié Iso 14001, le déploiement du Très Haut Débit, une main d'œuvre qualifiée portée par un marché de l'emploi actif et par la croissance de la population.

L'Ain est au cœur des échanges européens, Nord-Sud et Est-Ouest. Avec sa proche périphérie, ce département dispose d'un dense réseau de communication de 350 km d'autoroutes, de plusieurs gares TGV, de 2 aéroports internationaux, de plates-formes locales d'aviation d'affaires et aussi d'une offre de transport fret multimodal.

Le temps d'accès moyen aux aéroports internationaux est de moins d'1h30, celui aux échangeurs autoroutiers de 20 minutes environ. Bourg-en-Bresse est à 1h50 de Paris et à 1h20 de Genève grâce aux dessertes ferroviaires (TGV). Le contournement ferroviaire de l'agglomération lyonnaise complétera cette offre.

Avec le déploiement du réseau Li@in, la liaison Très Haut Débit sera proposée à l'ensemble des entreprises, des collectivités territoriales et des particuliers.

?id=jqvYgXky6DZ5WOAjJzPtpjq2H2E2Kvwn

Son Industrie

L'industrie génère 42 766 emplois, soit 27,5 % des emplois salariés du secteur privé. L'Ain est le 1er département de France pour la part de l'emploi industriel dans l'emploi total. Il est reconnu pour la diversité de ses spécificités industrielles et ses filières d'excellence : la plasturgie, l'agroalimentaire, le travail des métaux, la carrosserie, l'aéraulique, le thermique et frigorifique, les technologies du bois, la fabrication d'équipements et de composants électriques et électroniques.

?id=MlLp238oG3e4iNhjLoreKKhIrBZGiHpV

Le commerce

Près de 80 % des dépenses des ménages de l'Ain en produits de consommation courante, estimées à 4,3 milliards d'euros en 2022, sont effectuées dans les 4 100 commerces de détail sédentaires de l'Ain (dont environ 600 établissements de plus de 300 m2 de surface de vente) et dans une centaine de marchés hebdomadaires de l'Ain.

Ce tissu commercial dense, bien réparti spatialement, est un facteur clé de l'aménagement du territoire.

?id=BUd1eoTAqD9axyvR97DWmjC7eS4RDEls

Les services

Les activités de services représentent près de la moitié des établissements et occupent plus de 45,7 % des salariés du secteur privé. Elles affichent une croissance constante et bien que répondant principalement aux fonctions locales, les activités comme la logistique et des transports trouvent dans le département des conditions favorables à leur implantation et à leur développement.

De plus, l'Ain dispose d'un pôle santé important avec, à côté des activités traditionnelles, des pôles spécialisés autour de la rééducation et du thermalisme.

Le tourisme

Les nuitées touristiques générées dans les hébergements marchands s'élèvent à un million de nuitées pour la saison estivale 2020 et à 450 000 nuitées pour la période hivernale. Entre plaines et montagnes, l'Ain se distingue par la diversité de son offre touristique : tourisme culturel, religieux, gastronomique, thermal, géologique, nautique, scientifique, écotourisme, stations été-hiver.

Plus de 5 000 km de sentiers aménagés, 100 tracés équestres et plus de 400 km de pistes cyclables permettent de découvrir les sites naturels comme la Dombes et son parc ornithologique, les marais de Lavours, le bocage bressan, les gorges de l'Ain, le Bugey dont la partie Ain du Parc Naturel Régional du Haut-Jura.

?id=3Qp4goxrOS5FqJBJoK4ztWUKz5ZpgGjd

Crédit photo Pérouges : Nazan

Riche d'un patrimoine d'exception avec le Monastère royal de Brou (élu monument préféré des français), le musée des enfants d'Izieu, les cités de caractère de Pérouges, d'Ars-sur-Formans (Jean-Marie Vianney, patron de tous les curés de l'Univers), de Châtillon-sur-Chalaronne (St-Vincent de Paul), de Trévoux (capitale de la principauté de la Dombes) et de sites géologiques uniques au monde (pistes d'empreintes de dinosaures), l'Ain est aussi un haut lieu de la gastronomie française.

Le Bâtiment

Le BTP tient une part importante dans l'économie aindinoise, et en accompagne l'essor démographique et économique. Il occupe 8,6 % des salariés et est tourné vers les enjeux écologiques avec des innovations portant sur la maison autonome et durable, les nouveaux matériaux de constructions et intègre de plus en plus des solutions de réduction de consommation d'énergie ou de sécurité bâtimentaire.

?id=PJqaphxUlZok10FWnGtbWYrJxxCIOqtQ

Crédit photo : John Grégoire

L’agriculture

Les productions agricoles, piscicoles, avicoles, viticoles ou encore laitières sont de qualité, avec 16 aires géographiques des appellations AOC/AOP. Les volailles de Bresse (poulets, chapons...) bénéficient d'une renommée internationale.

Ces produits disposent d'une marque collective "Saveurs de l'Ain".

Source INSEE et CCI AURA

Crédit photo header : Florian Pépellin

Ecomnews - Adds