Ecomnews - Adds
Aix-en-Provence : Les biscottes Roger, une sucess story familiale
Par Fiona Urbain publié le 24 NOV 2018 à 09:00
Coup de projecteur sur les biscottes Roger, une entreprise aixoise qui a augmenté de 50 % son chiffre d’affaires en 10 ans.

Près de 67 ans ont passé depuis la création des Biscottes Roger et ce sont les petits-enfants de Roger Sarret, Boulanger d’Aix-en-Provence, qui sont aujourd’hui à la tête de cette belle aventure familiale.

Créées en 1945, les biscottes Roger sont fabriquées avec des blés français, sans colorant et sans conservateurs, et cuites à moule ouvert, la pâte peut alors lever librement pour que les arômes s’expriment.

Produits phares, les biscottes traditionnelles et les mini-toasts ne sont qu'une partie de la production, qui comporte aussi des pains de mie, des pains grillés, des croûtons et même de la chapelure issue des biscottes cassées pendant la fabrication.

« On a toujours misé sur l'originalité et la qualité, en gardant les recettes de mon grand-père » explique Eric Sarret.

L’entreprise a franchi un cap en 2008 en commençant à vendre dans toute la France et à l’étranger, mais aussi en créant de nouveaux marchés, comme le mini-toast à tartiner qui a été un succès.

La clé de la longévité des Biscottes Roger c’est l’innovation. L’entreprise aixoise va ainsi proposer une dizaine de nouvelles références dès l’année prochaine.

Parallèlement, sur l’ensemble de sa gamme, la biscotterie a retravaillé ses packagings pour obtenir des emballages présentables aussi bien en longueur qu’en largeur, et dans des conditionnements de 8 pour faciliter la mise en rayon dans les enseignes de proximité.

?id=0XlVll84tGgoUmQCwrtGUWr1OExEUljo

L’autre ingrédient du succès, ce sont des investissements massifs et continus, pour un total dépassant 1,9 million d’euros depuis 2015.

« Nous allons avoir besoin de fonds supplémentaires pour trouver 2 000 m² de stockag en plus, explique Eric Sarret. La CCI pourrait nous aider dans les discussions avec les financeurs.»

Avec ses lignes de production actuelles, l’entreprise peut encore augmenter sa production de plus de 40 %, et gagner de nouveaux marchés.

Les chiffres clés :

  • 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, (6,8 millions en 2008)
  • 60 % des ventes réalisées en grandes et moyennes surfaces,
  • 25 % à des clients industriels et 2% en marques de distributeurs
  • 2,1 % de parts de marché, en progression de +11 % (plus forte progression du secteur)
  • 47 salariés
  • 42 références en 2018
  • 4 lignes de production pour la pâte et 3 pour la cuisson, produisant chaque jour 8,5 tonnes de biscottes et pains

Source : CCI Marseille-Provence

Ecomnews - Adds