Ecomnews - Adds
Auvergne Rhône-Alpes : Les chiffres clés du bilan des Entreprises
Par Johanne Eva Desvages publié le 10 SEPT 2018 à 09:00
D'après une enquête de la CCI Auvergne Rhône-Alpes réalisée auprès de 400 entreprises, les 2/3 des sociétés interrogées se disent plutôt confiantes dans la situation économique générale et 53 % des TPE-PME envisagent même de recruter au 2e semestre ! Découvrez le bilan des entreprises avec Ecomnews.

C'est plutôt une bonne nouvelle : Les TPE-PME interrogées par la CCI Auvergne Rhône-Alpes ont, pour la plus grande part, constaté une progression du chiffre d’affaires au 1er semestre. 53 % d'entre elles envisagent d'ailleurs de recruter un ou plusieurs collaborateurs dans les mois à venir, ce qui correspond à une hausse de 3 points par rapport à l'enquête de janvier 2018.

Au total, 43 % des entreprises interrogées ont réalisé un chiffre d’affaires plus important qu’au 1er semestre 2017.

Autre point positif : les difficultés de trésorerie ont atteint le niveau le plus bas depuis début 2012 !

Quelles perspectives au second semestre ?

Avec ces résultats plus qu'encourageants, rien d'étonnant à ce que les 2/3 des entreprises se soient déclarées confiantes en la situation économique. C'est pourtant une proportion moins importante qu'en début d'année. Et pour cause, les entreprises appartenant au secteur du tertiaire tourné vers les particuliers enregistrent un bilan moins favorable. Contrairement aux autres filières, la majorité d'entre elles n'ont pas constaté de progression du chiffre d'affaires mais un bilan stable.

Globalement, la plus grande part des entreprises s’attendant à une stabilité de leur activité.

"Nous sommes contraints de réduire notre activité faute de bras"

Si de nombreux recrutements sont envisagés, notamment dans les PME de plus de 50 entreprises, le rapport de la CCI expose aussi un important frein dans ce domaine : 39 % des TPE et PME évoquent des difficultés à recruter.

"Dans une entreprise comme la nôtre, où la main d'œuvre est prépondérante, comme il est quasiment impossible de trouver des candidats, nous sommes contraints de réduire notre activité faute de bras" témoigne notamment une PME de transport/logistique dans l'Ain.

Même son de cloche dans une TPE en Ingéniérie du Rhône où "le manque de techniciens bac+2/3 débutants ou expérimentés freine cruellement la croissance de l'entreprise".

Si cette situation se retrouve dans les transports et la restauration, les témoignages recueillis dans l'étude prouvent que d'autres activités sont également touchées.


Vous pouvez consultez le rapport de la CCI Auvergne Rhône-Alpes ici

Ecomnews - Adds