Ecomnews - Adds
Auvergne Rhône-Alpes : Quelle est la situation économique des entreprises ? Enquête
Par Denys Bédarride publié le 14 SEPT 2020 à 09:44
Plus de 400 entreprises de la région ont témoigné dans le cadre de Conjonct’AURA TPE-PME, l’enquête de conjoncture semestrielle des CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les résultats de l’enquête de juillet confirment l’ampleur du choc économique subi par les TPE-PME d’Auvergne-Rhône-Alpes du fait de la crise sanitaire. 78 % d’entre elles ont vu leur chiffre d’affaires du 1er semestre baisser sur un an, et une majorité a subi un recul entre 10 et 50 %.

Dans ce contexte très difficile, 75 % des entreprises ont pu stabiliser leur effectif salarié, avec une forte mobilisation des aides publiques.

25 % des entreprises se disaient en juillet dans une situation de trésorerie difficile ou très difficile, principalement du fait de l’insuffisance de chiffre d’affaires, mais aussi de l’allongement des délais de règlement ou d’impayés. L’intervention publique massive en soutien aux trésoreries a permis néanmoins de contenir pour l’instant ces difficultés.

Du fait de la crise sanitaire, les TPE-PME confiantes dans la situation économique générale sont redevenues minoritaires. Néanmoins, 25% des entreprises n’ont pas été impactées par la crise ou se disent sorties d’affaire et 15 % pensent l’être cet automne. Pour les autres, les perspectives de sortie de crise apparaissent incertaines ou différenciées.

Près de la moitié des TPE-PME s’attend à un chiffre d’affaires encore en retrait au 2e semestre. Ces prévisions pèsent sur les perspectives d’investissement.

« Les entreprises régionales ont fait face à un réel choc économique du fait du confinement et des autres dispositions liées à la crise sanitaire. L’engagement des entrepreneurs, la réactivité des mesures de l’Etat et de la Région, la mobilisation des CCI en proximité et celle des acteurs du financement ont permis d’endiguer les conséquences de ce choc. Le niveau d’activité est progressivement retrouvé mais les résurgences de la pandémie entament la confiance.

En cette rentrée, le soutien à l’activité est crucial. Il faut saluer l’ampleur du Plan de relance décidé par le Gouvernement. Les CCI sont bien sûr en première ligne pour sa mise en œuvre.

Et si la mobilisation doit être collective pour un déploiement rapide et réussi des mesures nationales et régionales de soutien à l’économie, chacun doit aussi contribuer à la reprise au plan individuel, en facilitant les projets de développement, en étant conscient de sa responsabilité de consommateur, en veillant à payer dans les délais… « a indiqué Philippe Guérand le président de la CCI Auvergne Rhône-Alpes.

Voici les principaux enseignements à retenir de façon synthétique :

1) Une TPE-PME sur quatre a lancé de nouveaux produits/prestations suite à la crise Covid.

2) 78% des TPE-PME ont vu leur chiffre d’affaires du 1er semestre baisser sur un an et une majorité a subi un recul entre 10 et 50%.

3) 25% des entreprises se disent dans une situation de trésorerie difficile ou très difficile.

4) Les TPE-PME confiantes dans la situation économique générale sont redevenues minoritaires. Néanmoins, 25% n’ont pas été impactées par la crise ou se disent sorties d’affaire et 15% pensent l’être cet automne. Pour les autres, les perspectives de sortie de crise apparaissent incertaines.

5) Près de la moitié des TPE-PME s’attend à un chiffre d’affaires encore en retrait au 2e semestre. Ces prévisions pèsent sur les perspectives d’investissement.

Ecomnews - Adds